Besoin de 10 100$ pour rendre opérationnel le premier scanner du Kongo central à l’hôpital provincial de référence de kinkanda à Matadi

Besoin de 10 100$ pour rendre opérationnel le premier scanner du Kongo central à l’hôpital provincial de référence de kinkanda à Matadi

Eléphant blanc,c’est ce qu’est le scanner de l’hôpital provincial de référence de Kinkanda à Matadi,à 365 Km de Kinshasa . Depuis quatre ans cet appareil qui manque cruellement à la province n’est toujours pas opérationnel faute d’argent. Les patients sont obligés de se rendre dans la capitale.

Selon Georges Baka,médecin directeur intérimaire de l’hôpital provincial de référence de Kinkanda, » il faut 10 100$ dont 2 100$ pour l’achat de trois feuilles plombées, 500$ pour un onduleur, 1 500$ comme frais de formation du personnel et 6 000$ pour l’acquisition d’un générateur de 65 à 100 Kva ». Il explique à Florian Masaki, ministre provincial de la Santé en visite dans cette institution médicale. Il poursuit: « Ces feuilles plombées vont assurer la radioprotection: elles épargneront le radiologue, les techniciens et la population des alentours du rayonnement émis par le scanner. Ces techniciens doivent à leur tour être formés à son maniement . L’onduleur et le groupe électrogène viendront en aide en cas de coupures électriques et épargneront le matériel d’éventuelles avaries ».
Depuis toujours, le Kongo central n’a jamais eu de scanner. « Il permettra de poser des diagnostics de précision. La population n’aura plus à se rendre à kin pour débourser tant d’argent », explique encore Baka. Selon des sources concordantes passer au scanner coûte 200$ à Kinshasa.

Le gouvernement provincial s’engage

A en croire un anonyme, le scanner de l’hôpital provincial de référence de Kinkanda a été acquis en 2015 à la Clinique Ngaliema, grâce au lobbying du médecin directeur de l’époque. Il faisait l’objet des disputes entre trois provinces:Bandundu,Kinshasa(Sanatorium) et Kongo central. Malheureusement, c’est seulement en février qu’il a été installé avec l’appui de Matadi gateway terminal(MGT). Cette société a construit le bâtiment qui abrite ce scanner.  » Je salue l’action de MGT ,se réjouit le ministre.Le devis présenté par le médecin directeur est passable. Le gouverneur de province fait de la santé un secteur prioritaire et s’inscrit dans le programme des cent Jours du président de la République Félix Tshisekedi. Après le programme qui sera établi, il viendra donner le go de la mise en fonction de ce scanner. »

Papy Matumpa

One Response to "Besoin de 10 100$ pour rendre opérationnel le premier scanner du Kongo central à l’hôpital provincial de référence de kinkanda à Matadi"

  1. King_J  17 avril 2019 at 15:47

    Le gouvernement de province ne fait que s’engager ça et là et ne concrétise jamais rien….

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.