Bas-Congo:réflexion sur l’exploitation du pétrole

Bas-Congo:réflexion sur l’exploitation du pétrole
Photo Internet

Photo Internet

Une table ronde sur l’exploitation du pétrole s’est ouverte hier mardi à Muanda,territoire pétrolifère. Quatre entreprises pétrolières prennent part à ce forum. Objectif : régler les différends qui existent entre les sociétés pétrolières et les habitants de Muanda et du Bas Fleuve . 

Les populations locales s’insurgent souvent contre les problèmes liés à la pollution de l’environnement, des droits fonciers… Cela cause d’énormes divergences.

Décembre 2009, des habitants de Muanda en conflit avec Perenco ont été mis aux arrêts. Ils éxigeaient des indemnités contre la pollution et avaient ainsi barricadé l’entrée d’un site de pétrole de Perenco. La pollution à Muanda a des répercussions graves sur les poissons,les mangroves,les habitants et les plantes. Les populations locales ne bénéficient que de peu d’avantages.

Outre Perenco,trois autres sociétés pétrolières dont Soco,Surestream et Socir participent à ce forum organisé par le gouvernement provincial et qui réuni plus de 200 personnes. Il abordera également la question sur l’après pétrole dans cette zone. Les sociétés pétrolières ont contribué à hauteur de 6.000$. Pour un membre de la société civile, » parmi les réalités à aborder absolument,il y a la retrocession du pétrole à la province ». Il ne comprend pas qu’aucun rond ne revienne au Bas-Congo pendant que la société comme Perenco retrocède jusqu’à plus de 30 millions $ US au gouvernement central.

Leave a Reply

Your email address will not be published.