Dame la pluie fait des adieux meurtriers à Mbanza-Ngungu

Dame la pluie fait des adieux meurtriers à Mbanza-Ngungu

La nuit du 9 au 10 mai a été longue pour les habitants de Mbanza Ngungu au Kongo Central. Cette ville sur la nationale numéro 1 entre Kinshasa et Matadi a connu une de ses plus grandes intempéries. La pluie torrentielle de cette nuit a tué six personnes.

Parmi les six victimes, deux personnes de troisième âge dont une de 83 ans. Un mur s’est écroulé sur eux. Mais aussi un agent de la police de circulation routière, foudroyé. Trois enfants sont aussi décédés. Le plus jeune n’avait que 18 mois. Il est signalé également de nombreux blessés, certains encore hospitalisés. Au bilan humain, faut ajouter de dégâts matériels très importants. Des toits arrachés, des habitations éventrées ou complètement détruites. Du coup, 200 familles au-moins sont sinistrées et beaucoup sont sans abri.

Le gouvernement à l’aide

Le gouvernement provincial est allé au secours des victimes. Il y a dépêché son ministre de la Santé, Florian Masaki, un médecin du programme de l’hygiène aux frontières, un conseiller technique, un autre des travaux publics et infrastructures et un agent du service d’hygiène. Tous au chevet des victimes, sont chargés de leur apporter une assistance médicale, psychologique, financière et technique. Déjà mercredi, le gouvernement envisage d’inhumer les personnes décédées. En plus, chaque ménage sinistré recevra une somme d’argent, des sacs de ciment et des tôles pour tenter de réparer des dégâts et survivre.

Pour ses adieux meurtriers, dame la pluie a également frappé kimpese, Lukala et kisantu sur la nationale numéro 1. Leurs habitants ont eu les pieds sous l’eau pendant un bon moment. Mais aucune victime n’est à déplorer.

Par Papy Matumpa

Leave a Reply

Your email address will not be published.