Matadi: six structures sanitaires de l’État dotées des titres de propriété

Matadi: six structures sanitaires de l’État dotées des titres de propriété

Sujettes à diverses spoliations, elles sont toutes de la zone de santé de Matadi et les premières structures sanitaires au Kongo central à être dotées des titres de propriété au rang des certificats d’enregistrement. Le bureau central de la Zone de santé de Matadi, le Centre de santé de Soyo régie, le Centre de santé de référence Mvuzi, le Centre de santé de référence Hygiène, la Maternité provinciale et l’Hôpital provincial de référence de Kinkanda. Atou Matubuana, gouverneur de province, a remis ces titres à ces structures au cours d’une cérémonie devant le laboratoire provincial à l’hôpital provincial de référence de Kinkanda.

Photo infobascongo

L’un après l’autre, les responsables de six structures reçoivent des mains du gouverneur le précieux document.  » Nous avons cette joie de mettre à la disposition de ces institutions sanitaires de la province des titres de propriété qu’ils vont désormais faire valoir à chaque tentative de spoliation », se félicite Atou Matubuana. Il explique: »Le président Félix Tshisekedi fait de la santé un secteur prioritaire de son programme et nous ses représentants avons le devoir de matérialiser sa vision. Nous avons donc donner des instructions au ministre de la Santé pour que ce dossier aboutisse afin que cessent les spoliations dont sont victimes ces espaces publics. » Matubuana invite les responsables de ces structures sanitaires et la population de Matadi , »à veiller sur ces espaces et à dénoncer et décourager les spoliateurs qu’ils qualifient d’ennemis du développement « . Cette opération qui commence à Matadi va s’étendre sur l’ensemble de la province.

Photo Infobascongo

Merci

Médecin directeur intérimaire de l’Hôpital provincial de référence de Kinkanda, docteur Georges Baka remercie le gouverneur pour ce geste envers toutes ces structures, particulièrement sa formation hospitalière qui, dit-il, »à plus d’un siècle d’âge n’a jamais été propriétaire ». « Nous promettons sécurité et préservation de cet acquit », assure le médecin.
 » Nous saluons les efforts conjugués des membres du conseil de gestion de la Zone de santé de Matadi et l’implication personnelle du gouverneur de province à travers son ministre de la Santé Florian Masaki, lesquels ont conduit à cette obtention », remercie pour sa part Dr Goethe Makindu, médecin chef de Zone.

Photo Infobascongo

La morgue de Kinkanda exclue

Elle fait pourtant partie intégrante de l’Hôpital de Kinkanda, la morgue de Kinkanda. Mais cet unique reposoir de Matadi est exclu du titre de propriété de cette formation hospitalière. « C’est à cause de sa complexité », explique Dr Goethe Makindu qui, » sollicite l’ implication du gouverneur pour sécuriser cet espace, sujet à diverses spoliations ». Atou Matubuana réagit aussitôt:  » Nous avons l’ambition de doter Matadi d’une morgue digne et pour nous permettre de le faire nous avons besoin de dégager de l’espace autour », annonce-t-il. « J’en appelle aux responsables de l’Hôpital de Kinkanda et au maire d’accompagner le conservateur des Titres immobiliers à rétablir l’État dans ses droits dans cet espace public », instruit-il.

Photo Infobascongo

Encadré

Plaidoyer des membres de l’équipe cadre de la Zone de santé de Matadi au gouverneur

En formation présentement sur le Management en soins de santé primaires, les membres de l’équipe cadre de la zone de santé de Matadi ont capitalisé la présence du gourneur. Ils ont fait un plaidoyer faisant partie des recommandations du Conseil d’administration de leurl zone de santé tenu en janvier dernier. Il s’agit de:

  • rendre fonctionnel le scanner de l’Hôpital provincial de référence de Kinkanda,
  • réhabiliter la morgue de Kinkanda,
  • finaliser le processus de fonctionnalité de la morgue du Centre de santé de référence Mvuzi,
  • réhabiliter les Centres de santé Mvuzi et Hygiène,
  • construire un autre bâtiment à quatre pavillons au Centre de santé Soyo régie, l’unique structure étatique dans la banlieue de Matadi à Mvuadu desservant 820220 habitants ».  » Comptez sur nous », a réagi le chef de l’exécutif provincial. Par Papy Matumpa

Leave a Reply

Your email address will not be published.