Des funérailles dignes pour Etienne Tshisekedi

Des funérailles dignes pour Etienne Tshisekedi

Étienne Tshisekedi repose enfin dans sa dernière demeure deux ans après sa disparition et après trois jours d’obsèques nationales dignes d’un président de la République

Si la cérémonie d’inhumation de l’ancien Premier ministre Étienne Tshisekedi s’est déroulée dans l’intimité familiale loin des caméras, ses obsèques se sont déroulés en grande pompe. Il faut remonter à 2001 pour voir une telle ferveur. C’était lors des obsèques du président Laurent Désiré Kabila, assassiné le 16 janvier de la même année. Son fils Joseph Kabila avait succéder au pouvoir. Cette fois, c’est le fils du sphinx de Limete Félix Tshisekedi qui a ramené le corps de son père au pays après deux ans de controverse avec le précédent pouvoir. Dès jeudi, l’effervescence était au rendez-vous dans les rues de la capitale Kinshasa jusqu’à l’aéroport de N’djili où l’avion transportant la dépouille du leader maximo a atterri avec 11 heures de retard par rapport à l’heure avancée. La procession qui a suivi était aussi enthousiasmante que les honneurs du lendemain au grand stade des Martyrs où la population a afflué toute la journée pour rendre les derniers hommages au plus vieux des opposants congolais. Signe de cet hommage exceptionnel organisé par un président de la République, la présence du n°1 Rwandais Paul Kagame et de l’Angolais Joao Lourenço à côté du couple présidentiel congolais. Les deux présidents se sont inclinés devant la dépouille de celui qu’on appelle  » le père de la démocratie congolaise ».
Après la veillée mortuaire, les hommages officiels ce 1er juin ont mobilisé trois autres de leurs homologues africains, Denis Sassou du Congo, Ernest Lungu de la Zambie et Archange Tuadera de la RCA et des représentants d’une vingtaine de pays. Les corps constitués, les anciens ministres, le gouvernement de la République, plusieurs gouverneurs de province, les autorités militaires et policière, plusieurs autres invités et la population venue en masse. Ils se sont inclinés devant la dépouille. La RTNC, chaîne publique elle,a interrompu tous ses programmes pour diffuser en direct et durant les trois jours les obsèques de l’ancien Premier ministre. Que des éloges de différents intervenants qui ont salué « la lutte sans faille et le sens du sacrifice d’Étienne Tshisekedi à combattre pour l’intérêt du peuple selon sa devise  » le peuple d’abord ».
La nation congolaise a rendu un hommage exceptionnel à Étienne Tshisekedi dont le nom et la lutte marqueront à coup sûr des générations futures. Une grande page de l’histoire de la RDC se referme ainsi à travers son inhumation à N’sele.

Par Papy Matumpa

One Response to "Des funérailles dignes pour Etienne Tshisekedi"

  1. wata  7 juin 2019 at 16:06

    UN DEUIL ANDROID pendant que le congolais souffre mais regarder comment l’argent des contribuables a été utiliser pour rien. KIADI pour notre pays

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.