Boma: un commissariat à Kimbangu pour davantage lutter contre la criminalité

Boma: un commissariat à Kimbangu pour davantage lutter contre la criminalité

Le regain de criminalité observée ces dernières semaines au Kongo central n’épargne pas Boma. La deuxième ville de la province est elle aussi confrontée à une insécurité sans précédent. Pour y faire face, le maire, au cours d’une parade, vient de procéder à l’installation d’un commissariat de police au quartier Kimbangu, un des plus dangereux de la commune de Kalamu et de la ville

 » Après analyse de la situation sécuritaire du quartier Kimbangu, le conseil de sécurité urbain a décidé d’installer un commissariat de police en lieu et place du sous – commissariat qui dépendait du commissariat de Kalamu », informe Marie-Josée Niongo Nsuami.Notre pays n’est pas en guerre pour que la population du quartier Kimbangu vive la peur au ventre. » Elle rappelle aux policiers du district de Boma, que son rôle et le leur,  »c’est de sécuriser la population et ses biens pour qu’elle vaque à ses occupations en toute quiétude ».

Partenariat Police – Population

Cette décision du conseil de sécurité de Boma est prise avec l’autorisation du gouverneur de province après avis du commissaire provincial de la police du Kongo central. Elle intervient après une série d’arrestations des inciviques. Les autorités de la ville et de la province s’en vont en guerre contre l’insécurité monaie courante. Pour autant, le maire Marie-Josée Niongo sollicite la collaboration de la population pour dit-elle, » mettre hors d’état de nuire les ennemis de la paix ».
Vue l’étendue du quartier Kimbangu et son importante croissance démographique, un sous – commissariat est d’ores et déjà en vue d’y être installé.

Par Papy Matumpa

One Response to "Boma: un commissariat à Kimbangu pour davantage lutter contre la criminalité"

  1. Kimpwanza Dia Kongo  13 juin 2019 at 22:25

    Vous laissez la porte ouverte à tous les mingizila et vous vous étonnez de ce qui se passe ? On ne mélange jamais les torchons et les serviettes ; voilà le resultat.

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.