Jocelyne Ledya réhabilite la salle d’urgences de l’hôpital provincial de référence de Kinkanda à Matadi

Jocelyne Ledya réhabilite la salle d’urgences de l’hôpital provincial de référence de Kinkanda à Matadi

Au Kongo central, la salle d’urgences de l’hôpital provincial de référence de Kinkanda à Matadi subit une cure de jouvence. L’oeuvre est de Jocelyne Ledya, épouse de Jean Lengo-dia-Ndinga (Ledya), un puissant opérateur économique Congolais.

En temps normal l’endroit grouille de monde. On y voit des gardes malades assis sur une banquette ou à même le sol. Ce vendredi de juin, devant les urgences de l’Hôpital provincial de référence de Kinkanda à Matadi, pas une âme. Aucun malade n’est présent à l’intérieur du service. La salle d’urgences est en réhabilitation.
Des carreaux arrachés du pavement, des faïences retirées des murs, le matériel et équipement déplacés. Cette salle d’urgences est un véritable chantier. « Les malades stabilisés ont été placés dans d’autres pavillons, ceux en cours de stabilisation sont placés en soins intensifs ou en réanimation », renseigne Docteur Georges Baka, médecin directeur ai de l’hôpital.

Hospitalisation de Fuka Unzola, le déclic


Jocelyne Ledya la bienfaitrice visite les locaux des urgences en compagnie du docteur Baka. « J’ai été touchée par les conditions dans lesquelles le vieux Fuka Unzola était interné ici. C’est révoltant de voir un ancien gouverneur dans des conditions d’hospitalisation aussi déplorables comme celles que j’avais trouvées sur place », reconnait l’épouse de l’homme d’affaires Ledya. En effet, Leonard Fuka Unzola est décédé peu après ce jour dans les urgences.

Acte de charité notable

Jocelyne Ledya ne lésine sur aucun moyen pour mettre au goût du jour la salle des urgences.  » Nous allons mettre les moyens financiers et matériels qu’il faut pour non seulement réhabiliter le bâtiment mais l’équiper aussi », rassure-t-elle. Son souci: placer le service dans des conditions optimales et selon les normes internationales. Elle n’a pas révelé le coût total des travaux. Mais sa détermination surprend:  » Cet acte de générosité est de haute portée. C’est sans précédent pour notre formation hospitalière, salue le médecin directeur ai. Nous avons l’expertise qu’il faut pour abattre un bon travail au kongo central. Il faut cependant des mécènes comme madame Jocelyne. Chapeau bas à elle. »
Pour ses ingénieurs, deux mois au-moins sont nécessaires pour que la salle d’urgences se pare de sa plus belle robe.
Le bâtiment qui abrite la salle d’urgences de l’Hôpital provincial de référence de Kinkanda a été construit en 1914. Le service n’avait jamais été réhabilité. Une fois terminé, il sera l’un des plus beaux services et le mieux équipé; offrant des conditions d’hospitalisation répondant aux normes internationales.

One Response to "Jocelyne Ledya réhabilite la salle d’urgences de l’hôpital provincial de référence de Kinkanda à Matadi"

  1. Rachel  30 juin 2019 at 10:29

    Congratukations big sis! May God bless you more

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.