CAN 2019:le miracle Congolais

CAN 2019:le miracle Congolais

Après deux prestations médiocres face à l’Ouganda et l’Egypte, la RDC s’est ressaisie en dominant le Zimbabwe par 4-0. Troisième du groupe A, les Léopards se qualifient miraculeusement après les victoires du Sénégal et du Maroc

Comme si les Léopards jouaient, la journée de lundi 1er juillet a connu une ambiance de fête dans plusieurs villes et agglomérations de la RDC. Pourtant ces rencontres ne concernaient pas le groupe A. Mais leur issue allait et devait sceller le sort des Léopards de la RDC. La tension était palpable et l’adrénaline montait.  » Quand Boussoufa a marqué l’unique but marocain dans le dernier quart d’heure face à l’Afrique du sud, je me suis senti soulagé », confiait Enoch, un jeune habitant près de la Radio télévision nationale congolaise(RTNC) à Matadi. Ce but a condamné les Bafanabafana à la troisième place de son groupe mais avec -1 comme goal différence, bien en deçà de la RDC. Mais, c’est à 20 heures que les Congolais étaient scotchés devant leurs écrans scrutant la moindre occasion de buts et souhaitant tous la victoire du Sénégal devant le Kenya. La tension était à son comble quand Sadio Mane s’apprêtait à tirer un penalty.  » Allez-y champion, faut le mettre au fond « , vociferait un vendeur dans sa boutique à l’entrée de la RTNC. Il a vite déchanté. Le vainqueur de la ligue des champions de l’UEFA rate son penalty. Sa frappe molle et téléphonée est interceptée. Ce n’était que partie remise. Les kenyans ont repoussé l’échéance mais pas la défaite. Les Lions de la Teranga marqueront coup sur coup trois réalisations, douchant définitivement les espoirs Kenyans. Au premier but, c’est une clameur qui a secoué Matadi.Même situation à Kinshasa et dans d’autres coins du pays. Le deuxième a fait moins de bruit mais a le plus apaisé les cœurs des Congolais. Un groupe de jeunes soulagés s’est levé de leurs chaises.  » Ça y est! Nous sommes qualifiés », s’exclamaient-ils, les mains aux hanches. Ces deux matches étaient leur salut. « Merci aux Marocains et aux Sénégalais. Ils nous ont sauvés ». Le coup de grâce, le troisième but des verts a été vécu comme une délivrance. Habituée aux calculs et aux miracles, la RDC vient à nouveau d’être qualifiée pour le deuxième tour. Sa différence des buts 0 surclasse celle du Kenya -1. Les derniers matches de la phase de poule ne vont pas impacter le sort des Congolais.

Miracle

Ridicules par deux fois mais déterminants face aux Zimbabwe, les Léopards sauvent leur peau miraculeusement. Ils doivent leur qualification à leur sursaut d’orgueil face aux guerriers zimbabwéens mais bien plus aux Marocains et Sénégalais qui les ont sortis du gouffre. Dans la toile, les internautes s’en donnent à coeur joie, caricaturant ce sauvetage.



« Les Léopards vendront désormais chère leur peau », croient dur comme fer plusieurs supporters. C’est le cas d’Enoch.  » En 2009 au Chan ivoirien, le Ghana nous a battu par 3-0 en phase de poule, les blacks stars s’étaient inclinés en finale par 0-2 devant les mêmes Congolais. L’histoire va se répéter », prophétise-t-il. Il fallait prier et espérer pour se qualifier au prochain tour. Cette fois, les Congolais n’attendent pas de miracle, mais du jeu et un bon jeu pour être excellents et aller très loin dans cette CAN égyptienne.

Leave a Reply

Your email address will not be published.