Un corps sans vie découvert à Soyo à Matadi

Un corps sans vie découvert à Soyo à Matadi

Tragique découverte d’un maccabé ce matin 4 juillet à Soyo à Matadi. Ce serait celui d’une revendeuse du marché Minkondo à Mvuzi.

Couchée sur le ventre, tête ensanglantée, la victime semble avoir été tuée à coup de pierres. Le lieu de découverte, l’école Mont Thabor, ne semble en tout cas pas être le lieu de l’assassinat. Des traces de sang sont en effet visibles sur un certain parcours non loin de la dépouille. Preuve que la pauvre femme se serait débattue du lieu de son supplice jusqu’à l’endroit où son corps inerte a été découvert.
D’après le commandant du commissariat de police Soyo, ce corps serait celui de Solange, une revendeuse du marché de minkondo.
Alertées, les autorités politique et policière de la ville se sont rendues sur le lieu du drame pour constat. Sur ordre du maire Pathy Nzuzi, le corps de la victime a été placée à la morgue de l’hôpital provincial de référence de Kinkanda. Certaines sources disent que l’infortunée était grosse. La police ne l’a pas confirmée. En attendant, elle a ouvert une enquête pour retrouver les auteurs de ce meurtre.

La population doit dénoncer…

Pas plustard le 6 juin, à Minkondo, le corps sans vie de Gaetan, un élève de la 5ème humanités a été decouvert. Ilustration de l’insécurité qui mine Matadi.

Pour le commandant de la police ville de Matadi, » la sécurité n’est pas l’apanage des hommes en uniforme. La population doit collaborer en dénonçant les malfaiteurs pour barrer la route aux criminels qui écument les quartiers de la ville portuaire ». Le commissaire supérieur Baudouin Kilima s’exprimait ainsi devant la population de Soyo touchée de plein fouet par cette funeste découverte.

Leave a Reply

Your email address will not be published.