CAN 2019: le Nigeria écarte le Cameroun tenant du titre en huitièmes

CAN 2019: le Nigeria écarte le Cameroun tenant du titre en huitièmes

Elle s’annonçait palpitante. Une finale avant la lettre. Une rencontre à rebondissements. Nigeria – Cameroun a tenu ses promesses avec à la clé une place en quarts pour les Super Eagles et l’élimination des Lions indomptables.

C’est un match renversant et sans doute le plus beau de la compétition jusque-là qu’ont offert Nigérians et Camerounais à la planète foot.
Dès l’entame, les verts assiègent le camp camerounais. La pression paie et ils sont recompensés à la 20ème minute quand Odion Ighalo fait trembler les filets du gardien Onana. Les supporters nigérians exhultent autant que la légende Nwanko Kanu assis juste à côté d’une autre légende camerounaise Samuel Et’oo. Vingt minutes plus tard, le centre de Bassogog trouve Blahoken. L’avant-centre camerounais réussit entre deux défenseurs à tromper le portier nigérian. Et’oo fils à son tour se lève de son siège au grand dam de Kanu pour saluer cette égalisation. Trois minutes après Clinton Njien lancé dans la surface résiste à la charge de son vis-à-vis et fait le break. 2 buts à 1, c’est le score à la pause en faveur des protégés de Seedorf.

Tradition respectée

De mémoire, par trois fois en finale le Cameroun a battu par le passé le Nigeria. Mais en éliminatoires, ce sont les Super Eagles qui dament les pions aux voisins camerounais.
Mais à la reprise les camerounais assiègent à leur tour leurs adversaires qui semblent accuser le coup. Mais ils mettent en application les consignes de leur selectionneur Gernot Rhor.  » Réorganisez-vous en milieu de terrain », leur avait-il dit dans les vestiaires. Le changement effectué se montre payant. Conséquence de cette réorganisation, le but égalisateur nigérian par Ighalo. Ighalo double buteur que l’on retrouve trois minutes après comme passeur décisif. Le numéro 9, homme du match lance Uwobi dans la surface de réparation. Libre de tout marquage, il inscrit le troisième but et délivre son pays. Kanu et les supporters des aigles jubilent à leur tour. Les camerounais eux, sont déprimés. Les coéquipiers du gardien d’Ajax d’Amsterdam Onana courent désormais derrière les scores. Hélas, tous leurs efforts n’apporteront rien pas même la présence de Samuel Eto’o. Le Nigeria l’emporte sur son voisin Cameroun par 3-2. La tradition est respectée. Le champion d’Afrique 2017 et futur pays organisateur de la CAN est stoppé net par son bourreau habituel en éliminatoires. Le Nigeria passe en quarts.

Leave a Reply

Your email address will not be published.