Face à l’insécurité,les habitants se rendent justice au Kongo central

Face à l’insécurité,les habitants se rendent justice au Kongo central

Lassés d’être rackettés, les habitants molestent désormais voleurs et bandits. Se rendre justice, une entorse à la loi mais ils veulent lancer un message fort.

Yannick Luzolo Mayemba , recherché pour vol de moto au village Ntadi, a été appréhendé et lapidé jeudi par la population du village Sawudiku, secteur Mfidi-Malele en territoire de Madimba.
Ils affirment l’avoir surpris en train de vendre une moto qu’il aurait volée au village Ntadi mercredi 10 juillet.
Laissé pour mort Yannick Luzolo a été admis dans un état critique au centre de santé Kibuku.

Justice populaire

Le 6 juillet à Mbanza-Ngungu un présumé racketteur avait été lynché par la population avant d’être secouru par la police. À Kisantu, quatre cas de justice populaire ont été signalés ces derniers mois,un bandit a été brûlé le mois dernier à Kimpese. Le phénomène pourtant décrié par les autorités et la police est devenu monnaie courante. La population dit « recourir à la justice populaire pour en terminer une fois pour toute avec des inciviques qui sont vite relâchés une fois traduits en justice ».

Leave a Reply

Your email address will not be published.