Le Kongo central perd deux de ses anciens bâtonniers

Le Kongo central perd deux de ses anciens bâtonniers

Le bâtonnier Boffendakini vient de tirer sa révérence à Boma. Ce décès arrive pendant que le corps de Bernard Masiala, un autre ancien bâtonnier(2002-2005) est encore gardé dans le reposoir de la même ville.

Le bâtonnier Boffendakini a fortement été dérangé par la maladie. Finalement, cela l’emporte.

Sur sa page Facebook,Me Albert-Fabrice Puela ,député national lui rend hommage: »C’est un grand baobab, un formateur et un père que nous perdons.
De lui, nous garderons de précieux souvenirs. Paix à son âme et sincères condoléances à ses très proches, particulièrement mes frères et sœurs, docteur Jean Robert Boffendakini Coco Patricia Boffendakini Me Tyty Boffendakini Rosette Boffendakini, Mypat Boffendakini, Glorieuse Boffenda Christelle Boffenda, Pierrette Boffendakini »,présente-t-il.

Le père fondateur

La dépouille mortelle de son confrère, le bâtonnier Bernard Masiala sera retirée de la morgue de Boma, le vendredi 19 juillet. Une audience solennelle est prévue dans la même journée au tribunal de grande instance avant l’inhumation qui aura lieu le jour suivant. Me David Kuelatuka parle de lui comme le père fondateur du règlement intérieur de leur barreau,initiateur et concepteur du cours de déontologie et formation professionnelle à l’attention des avocats-stagiaires du barreau du Bas-zaire(aujourd’hui Kongo central).

Le Kongo central connait les bâtonniers ci-après: Gabriel Pandi, Boffendakini, Diambu , Masiala, Mbinda, Zakayi et Mavambu.



Leave a Reply

Your email address will not be published.