Kongo central: révolte des étudiants de l’ISP Boma contre le limogeage du comité de gestion

Kongo central: révolte des étudiants de l’ISP Boma contre le limogeage du comité de gestion

Six mois après sa nomination, le comité de gestion de l’Institut supérieur pédagogique (ISP) de Boma vient d’être limogé. La décision du ministre ai de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU) Emery Okundji provoque un tôlé du côté des étudiants. Ils l’ont exprimé devant le maire ce 16 juillet.

Les locaux de l’ISP Boma sont vides ce mardi. Les étudiants ont carrément boycotté la session d’examen de fin d’année. A la place, ils se sont rendus à la mairie de Boma pour déposer une pétition auprès de Marie -Josée Niongo Nsuami. Ils demandent « l’annulation pure et simple de la décision du ministre ai de l’ESU, limogeant leur comité de gestion six mois à peine après sa nomination par le ministre sortant Steve Mbikayi ». Ils qualifient la décision de Emery Okundji  »de violation contre la mesure du Chef de l’État Félix Tshisekedi du 25 janvier 2019, mesure qui suspend les recrutements et la mise en place dans les institutions et établissements publics jusqu’à nouvel ordre ». Pour eux,  »cette décision doit être annulée d’autant que le gouvernement au nom duquel a agi le ministre est déclaré démissionnaire. Cette annulation disent-ils permettra au comité de gestion piloté par le professeur Abbé Dieudonné Teto de terminer son mandat. »  » Ce comité est le tout premier de notre institution à poser des actions allant dans le sens du développement de l’ISP Boma », a laissé entendre Tonton Kiyedi Lukunga, président et porte-parole des étudiants de cet institut.
La même grogne a été observée à l’ISP Tshela où le comité de gestion avait été limogé par le même ministre pour une raison qui reste jusque là inconnue selon les autorités frappées.

Leave a Reply

Your email address will not be published.