L’OEBK construit une morgue à Matadi

L’OEBK construit une morgue à Matadi

L’Organisation pour l’équipement de Banana-Kinshasa(OEBK) entame la construction d’une morgue. Elle va aider la ville avec l’unique reposoir de Kinkanda saturé. La première pierre vient d’être posée ce 16 juillet.

Casque de chantier sur la tête, entouré de ses collaborateurs, Francis Wombali, pose la première pierre de cette morgue près du pont Maréchal au site appartenant à l’OEBK mais qui a longtemps servi de fourrière à la Police de circulation routière de Matadi. L’assistance composée notamment du personnel du centre médical de l’OEBK applaudit pour cette oeuvre qui répond à la demande de la population.  » Nous avons écouté les cris des habitants du Kongo central en général et ceux de Matadi en particulier. Nul n’ignore qu’à ce jour la morgue de Kinkanda ne répond plus à la demande sans cesse croissante », explique Francis Wombali.  » Nous prônons le développement et soutenons à travers la construction de cette morgue moderne le Chef de l’État dans ses actions et réalisations », se vante le numéro 1 de l’OEBK.
Si les travaux du bâtiment devant accueillir ce reposoir sont à charge de l’OEBK, c’est la Monusco qui va le doter d’une chambre froide. « Cette donation va nous permettre de mettre à la disposition de la population la morgue endéans trois mois », a précisé Wombali.

Une morgue venue à point nommé

Avec ses quelques 800 000 habitants Matadi ne dispose que d’une morgue opérationnelle, celle de l’hôpital provincial de référence de Kinkanda. Sa capacité fait défaut. Construite pour accueillir 35 dépouilles, cette morgue en reçoit parfois plus d’une centaine. Conséquences, les corps s’entassent les uns sur les autres. Certains maccabées deviennent méconnaissables, car mal conservés. La nouvelle morgue est la bienvenue.  » Merci et félicitations à l’OEBK pour cette initiative », loue une vendeuse du marché Pont Maréchal.

Plus que trois mois et la morgue de Kinkanda ne sera plus l’unique à accueillir les corps sans vie des Matadiens et des populations des cités et agglomérations périphériques de la capitale du Kongo central.

One Response to "L’OEBK construit une morgue à Matadi"

  1. WATA  19 juillet 2019 at 16:18

    merci beaucoups tata dg, pour cette initiative tres louable, parceque si nous attendons que notre l’etat, nous allons souffrire. que le Dieu de nos encettres vous benisse

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.