Matadi: la police déjoue une attaque des bandits mais perd un de ses éléments

Matadi: la police déjoue une attaque des bandits mais perd un de ses éléments

La police fait échec à des bandits à main armée qui voulaient opérer dans la maison de Patrick Sakata, directeur de la Bank of africa, au quartier ville haute à Matadi aux petites heures du matin. Ces bandits se sont sauvés tuant un policier.

L’alerte de ce responsable a permis à la police d’intervenir rapidement. Il y a eu des échanges de coups de feu avec les bandits qui seraient à six, à en croire la police. Les assaillants ont tué par balles, le sous-commissaire David Landu Lulendo.
La traque des bandits à main armée la nuit du lundi à mardi a fait crépiter des armes dans plusieurs quartiers de Matadi.
Malgré les efforts de la police à lutter contre l’insécurité qui mine la province, les bandits ne sont toujours pas dissuadés. Effectif moindre, manque des moyens d’intervention, rémunération modique, complicité…sont à mettre dans le compte de son échec.

Leave a Reply

Your email address will not be published.