Kongo central: un présumé bandit mis sous surveillance policière à Kimpese et un autre aux arrêts à Kasangulu

Kongo central: un présumé bandit mis sous surveillance policière à Kimpese et un autre aux arrêts à Kasangulu

C’est à l’IME Kimpese dans le territoire de Songololo que Dieu-merci Lomboko Longange a été reconnu par ses victimes. Dénoncé, il est désormais sous surveillance policière depuis mardi 13 août. Un autre, motocycliste accusé de complice à des meurtriers à Kasangulu est entre les mains de la police.

Lomboko Longange est interné dans cette formation hospitalière où il a depuis trouvé refuge après des coups lui administrés par ces victimes.
Domicilié au quartier 3 à Kimpese, Dieu-merci serait l’un des assaillants de l’attaque à main armée signalée sur la nationale n°1 à la bifurcation menant au territoire de Luozi.

L’autre présumé complice de bandits à main armée a lui eté arrêté à Kasangulu. Il s’agit de Becken Mpindi Malanda, motocycliste de son état.

Leave a Reply

Your email address will not be published.