Kongo central: indignée par l’affaire Justin Luemba-Mimie Muyita, iil’Assemblée provinciale diligente une commission d’enquête

Kongo central: indignée par l’affaire Justin Luemba-Mimie Muyita, iil’Assemblée provinciale diligente une commission d’enquête

L’Assemblée provinciale du Kongo central veut voir clair sur la situation qu’elle qualifie de  »soi-disant viol » qui alimente les conversations au Kongo central. Dans son communiqué du 28 août, elle annonce une commission d’enquête parlementaire à ce sujet.

Le ton de ce communiqué est ferme: »l’Assemblée provinciale condamne avec la dernière énergie non seulement cet acte mais aussi la gestion qui s’en est suivie. »
Pierre Anatole Matusila, président de l’Assemblée provinciale qui signe ce communiqué signale  »qu’une commission d’enquête parlementaire est diligentée pour une analyse objective afin d’établir les responsabilités des uns et des autres ».

Peuple déshonoré
L’organe délibérant veut des investigations parce que le bureau estime « que ce scandale au sommet de l’exécutif provincial est orchestré par les forces du mal ».
Le communiqué qui taxe la situation de  »grave, désagréable et nauséabonde », regrette que le peuple Kongo soit humilié dans son être, blessé dans le fondement de ses actions basées sur le respect des valeurs culturelles Kongo.
Malgré le déshonneur, Matusila invite la population au calme pour préserver la cohésion en vue du développement de la province. Un appel au moment où à Lukula et Matadi des marches de colère sont enregistrées.

Leave a Reply

Your email address will not be published.