La sénatrice Ngudianza implante la fondation qui porte son nom au Kongo central

La sénatrice Ngudianza implante la fondation qui porte son nom au Kongo central

En vacances parlementaires, Néfertiti Ngudianza, sénatrice élue du Kongo central est dans sa province pour restituer à la base les travaux de la chambre haute. Elle va aussi distribuer des kits scolaires dans le cadre de sa fondation.


A son entrée à l’hémycycle, la sénatrice réçoit des honneurs de la police. Un personnel tout sourire vient l’accueillir. En avril dernier, elle avait était élue par les députés provinciaux. Avec le numéro 1 d’entre eux, Anatole Matusila, elle échange pendant une trentaine de minutes. Au menu: le développement du Kongo central, les difficultés éprouvées par l’Assemblée sur son fonctionnement faute des moyens, le scandale sexuel au gouvernorat, l’installation de sa fondation avec la remise des kits scolaires…
« Nous comptons faire un rapport étoffé à propos auprès des personnes atitrées au sujet du fonctionnement de l’Assemblée », promet-elle. Néfertiti Ngudianza fait partie du caucus de sénateurs ne Kongo. Ces quatre élus du Kongo central avaient dénoncé le scandale sexuel qui a fait baisser dans l’estime de plus d’un la province. « Nous ne sommes pas de l’exécutif. Nous sommes là pour proposer et susciter la prise des lois qui peuvent booster le développement. Nous y travaillons avec les collègues ».

Soutenir l’éducation
A titre privé, la présidente de la fondation qui porte son nom distribue des kits scolaires aux enfants. « Si vous voulez détruire un pays, détruisez son éducation », paraphrase-t-elle. Elle poursuit: « nous tenons à ce que les jeunes puissent s’instruire. Nous allons donner des kits scolaires parce que nous tenons à ce que notre province ait des personnes valabes. Et, elles ne peuvent provenir que des personnes réellement instruites. »
Après la distribution des kits scolaires, la présidente Ngudianza visite le siège provincial de sa fondation.

Leave a Reply

Your email address will not be published.