Kongo central: des réactions pour demander aux députés provinciaux de rester indépendants

Kongo central: des réactions pour demander aux députés provinciaux de rester indépendants

Des membres de la société civile du kongo central se sont réunis le samedi à Matadi. Ils demandent aux députés provinciaux de préserver leur indépendance et aux habitants d’être vigilants.
La déclaration est lue par Jules Benga, président du cadre de concertation de la société civile.

Jules Benga, président du cadre de concertation de la société civile

Dans la foulée le collectif de jeunes Kongo (Cojek) demande aux députés provinciaux,  » de barrer la route à la balkanisation, à la guerre civile et au complot contre le Kongo central « . « Non, non, non! Les ne kongo ne sont pas des sous-hommes. La province du Kongo central ne sera jamais sous tutelle de quelques individus ni regroupement politique « , précise Reagan Nsadi, président du Cojek.

Ce lundi 23 septembre, les députés provinciaux doivent se prononcer sur le réquisitoire du procureur général près la Cour de cassation contre le gouverneur Atou Matubuana. Les habitants sont divisés, la tension est vive.

Leave a Reply

Your email address will not be published.