Anatole Matusila aux députés provinciaux: « placez l’intérêt supérieur de la province au-dessus des intérêts privés »

Anatole Matusila aux députés provinciaux: « placez l’intérêt supérieur de la province au-dessus des intérêts privés »

La session extraordinaire de l’Assemblée provinciale du Kongo central s’est ouverte ce 23 septembre. Le président de l’organe délibérant a invité les élus du peuple à un examen objectif du réquisitoire du procureur général près la cour de cassation.

 » L’incident Mimigate salit la réputation du peuple Kongo, provoque des agitations et des récupérations politiciennes avec des manoeuvres visant à opposer les populations », reconnaît Anatole Matusila. Le président de l’organe délibérant invite pour ce faire ses collègues à la prise de conscience. « Placez l’intérêt supérieur de la province au-dessus des intérêts privés, leur demande-t-il, invitant chacun d’eux à un examen objectif du réquisitoire du procureur général près la Cour de cassation, lors de la plénière de ce mardi 24 septembre ».

L’autorisation des poursuites n’est pas une accusation

Pour Anatole Matusila, » l’autorisation de poursuites à l’encontre du gouverneur sollicitée par le procureur général près la Cour de cassation ne doit pas être entendue comme une accusation du gouverneur Atou Matubuana par l’Assemblée provinciale, dès lors que le procureur semble s’être lui-même déjà fait une conviction, en affirmant dans son réquisitoire que le sieur Atou Matubuana est le commanditaire des faits incriminés sous la qualification légale d’outrage public aux bonnes mœurs ».
Par conséquent, précise-t-il, il s’agit d’une démarche constitutionnelle se conformant à l’article 151 qui réaffirme le principe de la séparation des pouvoirs et précise que le pouvoir législatif ne peut statuer sur des différends juridictionnels, ni modifier une décision de justice, ni s’opposer à son exécution. C’est donc selon lui, l’occasion pour la partie mise en cause supposée jouir de la présomption d’innocence, d’aller présenter ses moyens de défense devant l’autorité judiciaire compétente comme le souligne le réquisitoire du procureur général près la Cour de cassation.

Des poursuites ou rien

Comme prévu, des députés nationaux élus du Kongo central et le mouvement citoyen La Lucha ont organisé une marche de soutien aux députés provinciaux. Les deux cortèges ont convergé vers la place Londe. L’un après l’autre, les députés Papy Mantezolo, Adrien Phoba et Fabrice Puela, tous de noir vêtus, ont pris la parole haranguant la foule moins nombreuse que lors de la marche du 31 août. « Chaque chose à son temps », chantaient-ils. Tous ne jurent que par des poursuites à l’endroit du gouverneur Atou Matubuana.  » Le bilan du gouverneur Atou est négatif. Et, personne ne l’a envoyé à commanditer ce complot contre son vice. Nous demandons aux députés de voter pour le réquisitoire du procureur pour que le gouverneur soit poursuivi. Et, s’ils votent contre, nous sommes prêts à tout. La place Londe devient notre place Tahir (Place forte de la capitale égyptienne Le Caire et épicentre de la contestation populaire ayant chassé du pouvoir le président Moubarak). Nous y reviendrons ce 24 septembre pour faire pression pendant que les députés seront en plein examen du réquisitoire », a lancé Puela à la foule remontée et encadrée par la police. Il met en garde les députés provinciaux: « Nous connaissons vos résidences ». Inscription qu’on pouvait lire sur une banderole. Et si les députés provinciaux votaient contre le réquisitoire du procureur général près la cour de cassation lui avons-nous demandé au téléphone après la marche? « Cela démontra clairement que c’est une assemblée provinciale corrompue. Nous allons alors user de tous les moyens politiques pour faire partir le gouverneur Atou car l’affaire Mimigate est une honte indescriptible et inacceptable pour notre province. Et, nous demanderons au président Matusila de prendre ses responsabilités. Mais, sachez-le, nous ne lâcherons pas prise et mènerons des actions jusqu’à ce que justice soit faite », a-t-il répondu.

La plénière de mardi 24 septembre est plus que très attendue.

Leave a Reply

Your email address will not be published.