Mbanza-Ngungu: les pluies se déchaînent et immergent les récoltes des producteurs de la pomme de terre

Mbanza-Ngungu: les pluies se déchaînent et immergent les récoltes des producteurs de la pomme de terre

Les cinq dernières pluies ont mis la pomme de terre sous eaux à Mbanza-Ngungu. Les rivières Muala et Nzonzo ont débordé. Les maraîchers ont tout perdu. Ils demandent de l’aide.

Les plates bandes de pomme de terre sont noyées. Plus de 400 tonnes sont perdues. Depaul Landu a emblavé environ un ha. Il produit la pomme de terre depuis 5 ans. Il a tout perdu.  »On se frottait déjà les mains mains, on apprêtait les filets pour la récolte. On est surpris », regrette-t-il.
Depuis plusieurs années, des maraîchers de Mbanza-Ngungu, encadrés par l’Ir agronome Bruno Kitiaka produisent la pomme de terre. Longtemps habitués à la pomme de terre importée, des habitants en mangent désormais de bio. Malheureusement cette année, elle viendra à manquer.

Appel à l’aide

Les maraîchers eux, ne perdent pas espoir.  »Nous appelons à notre encadrement car peu de gens s’adonnent à cette culture, les semences coûtant chers, informe Landu. Nous demandons le soutien du gouvernement, des personnes de bonne foi mais aussi des bailleurs. »

Même demande de l’agronome.

Ir Bruno Kitiaka

Leave a Reply

Your email address will not be published.