Réaménagement technique du gouvernement du Kongo central: Matumpa part, Kabangu revient

Réaménagement technique du gouvernement du Kongo central: Matumpa part, Kabangu revient

Le gouverneur Atou Matubuana réaménage son gouvernement. Le gouverneur intérimaire Marcel Matumpa est limogé tandis que le ministre Pierre Kabangu reprend son poste de ministre des Finances. Il a aussi pour portefeuilles: l’économie, le commerce, l’industrie, les PME et l’artisanat. Les postes des commissaires généraux sont suspendus. L’arrêté a été lu à la Radio télévision nationale, chaîne provinciale du Kongo central à 1 heure du matin le mardi 3 décembre. Le gouvernement Atou ne compte donc plus que neuf ministres.

Voici les noms des ministres:

-Ministre de l’Agriculture, développement rural, environnement, pêche et élevage: Pauline Mvibudulu;

-Ministre de l’Intérieur, administration du territoire, affaires coutumières, santé publique, travail et prévoyance sociale: Nestor Mandiangu;

-Ministre des Mines, postes et télécommunications, NTIC, genre, famille et enfants, sports et loisirs: Huguette Ngana;

-Ministre des Travaux publics, infrastructures, reconstruction et affaires foncières: Guylain Panzu;

-Ministre du Budget, portefeuille, plan, fonction publique: Tristan Lubela;

-Ministre des Hydrocarbures, énergie, transports et voies de communication, urbanisme et habitat, culture et arts : Ricky Ndamba;

-Ministre de l’Education, affaires sociales, information, communication, presse et médias: Serge Kuebena.

Ministre de la Justice, droits humains, tourisme, relations avec l’Assemblée provinciale et porte-parole du gouvernement : Édouard Samba.

Du côté du secrétariat du gouvernement, c’est Me Jean-Jacques Fukiabelo qui le pilotera. Il remplace Anne-Marie Tsasa épouse de André Masumbu, député qui a initié la motion de défiance contre le gouverneur Matubuana.

Arrêtés abrogés

Outre ces arrêtés, le gouverneur a abrogé ceux pris par le gouverneur intérimaire Marcel Matumpa relevant le ministre des Finances de ses fonctions; nommant un DG et un DGA à la Direction générale des recettes du Kongo central; suspendant l’Administrateur du territoire de Sekebanza; abrogeant l’arrêté nommant un chargé de mission et des experts à la DGRKC par Atou Matubuana; créant le Fonds routier du Kongo central. Selon le gouverneur Matubuana, »le ministre de l’Intérieur assumant l’intérim du gouverneur avait outrepassé son pouvoir ».

Des sources concordantes, les nouveaux animateurs de la DGRKC seront nommés dans les heures qui suivent.

Leave a Reply

Your email address will not be published.