Mbanza-Ngungu: lynché, un présumé racketteur décède

Mbanza-Ngungu: lynché, un présumé racketteur décède

Un présumé racketteur communément appelé  »Kuluna » tire sa révérence à l’hôpital général de référence de Nsona-Nkulu à Mbanza-Ngungu, au Kongo central. Lui et son coéquipier ont été passé à tabac par des habitants après avoir attaqué la famille d’un policier le lundi 6 janvier.


L’horloge vital de ce présumé racketteur s’est arrêté net. Il a succombé de ses blessures. L’autre est, lui aussi en danger. C’était des habitants très en colère qui les ont lynchés. Selon la police, ils étaient quatre, ces jeunes à ligoter la femme d’un commissaire de la Police de circulation routière (PCR) avant d’agresser son mari à qui, ils voulaient ravir une arme à feu sur l’avenue Foyer vers 3 heures. Leurs enfants et des voisins sont venus à leur rescousse. Deux se sont sauvés et trois sont aux arrêts. La police affirme que ces présumés racketteurs proviennent de Matadi.

Justice populaire

Depuis plusieurs années, le territoire de Mbanza-Ngungu connaît les affres des  »Kulunas ». Parfois, ils en viennent aux mains entre eux. Une femme en a fait les frais: éventrée le 5 janvier à Kwuilu-Ngongo. Lassés, les habitants décident de se rendre justice au grand dam de la recommandation de l’Administrateur du territoire: capturer les racketteurs et les mettre à disposition de la police.

Leave a Reply

Your email address will not be published.