Kongo central: Placide Nyembo prend le commandement de la police

Kongo central: Placide Nyembo prend le commandement de la police

Le commissaire divisionnaire adjoint Ngoy Sengelwa Kyo, commissaire provincial de la police au Kongo central, vient de passer le temoin au Commissaire divisionnaire adjoint Placide Nyembo Ngalusha. Le nouveau commissaire provincial de la police vient de prendre possession de son fauteuil au cours d’une cérémonie de remise-reprise ce mercredi 7 janvier 2020 au commissariat provincial à ciné palace, à Matadi. ?


Dans la salle de réunion du commissariat provincial, le portrait de Ngoy Sengelwa Kyo est désormais placardé sur le mur et succède à huit de ces prédécesseurs. Preuve qu’il cède le commandement. Devant des officiers venus de toute la province, remise des dossiers et du patrimoine. Longue poignée de mains entre les deux personnalités. Félicitations mutuelles suivies d’applaudissements. Placide Nyembo, nouveau commissaire provincial de la PNC le devient à la faveur de la permutation initiée par le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur. Il remercie son prédécesseur et entend relever le défi avec le soutien de tous.  » Aidez-moi à travailler comme vous l’avez fait avec mon prédécesseur, demande-t-il à ses nouveaux collaborateurs. Je vous fais confiance comme ma hiérarchie m’a fait confiance. Je sais que vous êtes capable de faire le travail de sécuriser de mieux en mieux la population du kongo central ».

Satisfaction et appréhension

Après deux ans et cinq mois, Ngoy Sengelwa Kyo s’en va au Maniema. « Je suis satisfait d’avoir accompli ma mission telle que me l’avait demandé ma hiérarchie en sécurisant la population, les autorités et les institutions de la province. J’aurai voulu faire plus surtout en cette période de crise au Kongo central. Mais, avec l’impulsion de mon successeur, ce qui n’a pas été accompli le sera. Je remercie tout ce qui m’ont aidé et je suis content d’aller dans le Maniema où j’assumerai les mêmes fonctions pour relever d’autres défis », explique, ému, le commissaire divisionnaire adjoint Ngoy Sengelwa Kyo.

Mais l’on sait aussi que la gestion du scandale sexuel du 25 août 2019 entre le vice-gouverneur Justin Luemba et l’assistante du gouverneur Mimi Muyita a refroidi les relations entre Ngoy Sengelwa et l’exécutif provincial.

C’est le jeudi 9 janvier que va se dérouler la cérémonie de remise de l’étendard entre les deux commandants.

Leave a Reply

Your email address will not be published.