Deo Nkusu:  »merci à vous tous, car c’est grâce à vous que nous avons connu l’élévation »

Deo Nkusu:  »merci à vous tous, car c’est grâce à vous que nous avons connu l’élévation »

Journée dominicale du 12 janvier sans répit pour Deo Nkusu et sa famille à Matadi, au Kongo central. Il était dans plusieurs églises de la ville portuaire. Depuis qu’il a été nommé ministre des Relations avec le Parlement dans le gouvernement Ilunkamba, il n’est plus revenu dans cette ville qui, à chaque élections législatives depuis 2006, ne cesse de lui renouveler sa confiance.


 »Merci à vous tous, car c’est grâce à vos prières que nous avons connu l’élévation. Remerciements aussi à tous les hommes de Dieu dont les prédications nous ont appris les valeurs positives ». Ce court message de Deo Nkusu est lu au centre francophone La Borne Bwima, à Matadi. C’est son action de grâce. Dans cette église où il a communié, il compte nombre d’électeurs mais surtout des fidèles qui prient pour lui.
Depuis qu’en août 2019, il pilote le ministère des Relations avec le Parlement, Deo Nkusu n’est plus rentré à Matadi. Dans cette église qu’il côtoie souvent, il est fier de découvrir une amélioration substantielle des conditions des prières sous la bannière du pasteur Maurice Mwehu.

Honneur aux Matadiens

Depuis plusieurs décennies, Matadi n’a plus jamais aligné un de ses habitants comme ministre national. Deo Nkusu a bénéficié de la confiance de l’autorité morale du PPRD, son parti, entérinée par le président de la République Félix-Antoine Tshisekedi. Tout une reconnaissance à une ville. C’est pour cela qu’il s’est aussi rendu à la communauté Baptiste du Congo (CBCO) Kitomesa. Là, la fanfare a retenti pour l’accueillir. Il a dit ses remerciements au pasteur Makonko et aux fidèles, tous heureux de le revoir et marqués par cette reconnaissance.
C’est au centre d’accueil Kimbanguiste de Mvuzi qu’il termine sa journée. Ces coreligionnaires le reçoivent au rythme du chant mythique: »Papa aye, papa aza koya » (Papa est là, Ndlr). Tous les groupes musicaux rendent grâce à Dieu pour son élévation. Aux côtés du représentant de l’église Kimbanguiste, le pasteur Octave Ndungi, il savourait ces mélodies bien harmonisées.

Deo Nkusu, ministre des Relations avec le Parlement et Octave Ndungi, représentant de l’église kimbanguiste au Kongo central, le 12 janvier 2020 au centre d’accueil kimbanguiste à Matadi


Le ministre des Relations avec le Parlement a regagné Kinshasa avec promesse de revenir sous peu dans sa ville dire toujours:Milles merci aux autres Matadiens.

Leave a Reply

Your email address will not be published.