Jean-Luc Bekama, président provincial de la FEC Kongo central, agressé par des bandits

Jean-Luc Bekama, président provincial de la FEC Kongo central, agressé par des bandits

Neuf bandits à mains armées ont agressé Jean-Luc Bekama, président provincial de la Fédération des entreprises au Congo ( FEC ) Kongo central. L’attaque s’est déroulée la nuit du vendredi à samedi dans sa résidence à ciné palace à Matadi.

A l’hôpital provincial de référence de Kinkanda où il est soigné, plusieurs de ses proches, amis et connaissances du monde de travail sont à son chevet . Un des membres de la famille de Jean-Luc raconte: « 3 heures du matin ce 8 février, neuf hommes armés de fusil et de machettes ligottent le vigile. Ils s’introduisent dans sa résidence.
À l’étage où Bekama se trouve, il est surpris par ces hommes. Menaces, sommations pour leur donner de l’argent. Il résiste. Dans ces entrefaites, le président provincial de la FEC est assailli par plusieurs coups de machettes et couteaux sur le corps et au visage. Résigné, il laisse faire. Ses téléphones et de l’argent retiré de la banque la veille sont emportés ».

Le malheur ne vient jamais seul

Jean-Luc Bekama s’apprêtait à se rendre le matin à Kinshasa aux obsèques d’un parent. Il s’était rendu vendredi à la banque retirer de quoi prendre en charge les funérailles.
Ses blessures sont importantes. Jean-Luc vient d’être transféré dans la capitale congolaise pour des soins plus approfondis. Le gouverneur Atou Matubuana et le maire Pathy Nzuzi sont allés le réconforter. L’agression survient pendant que son épouse et ses enfants sont à Kinshasa.

Matadi, ville dangereuse

Le chef-lieu du Kongo central est devenu un sanctuaire de bandits. Plusieurs attaques à mains armées y sont signalés depuis le début de l’année. Une source parle de deux autres attaques samedi 8 février.
La police, elle, est mal lotie. Ses efforts sont annihilés. Les malfaiteurs eux se délectent, courent les rues, prêts à récidiver au grand dam des paisibles citoyens.

One Response to "Jean-Luc Bekama, président provincial de la FEC Kongo central, agressé par des bandits"

  1. WATA  8 février 2020 at 15:57

    ou est passé Placide NYEMBO, nouveau comissaire provincial de la police kongo central?
    Au gouvernement, mettez nous fin a ça svp.

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.