Matadi : des canicules par manque de respect de l’environnement

Matadi : des canicules par manque de respect de l’environnement

 

Une avenue de matadi/Photo Infobascongo

Une avenue de matadi/Photo Infobascongo

Le manque de respect de l’environnement engendre des canicules à Matadi, ville construite sur le roc, au  Sud-ouest de Kinshasa. Cette situation profite à certains commerçants et  voleurs.

 

 

Il est 12 h. Au rond point Stade à Mvuzi que de gens cherchent à s’abriter. Des visages dégoulinent de sueur. C’est à cela que sont soumis les habitants de Matadi depuis le début de cette année. ‘’La température oscille entre 33° et 35°c.’’, selon  Nsimba Khonde, Chef de station intérimaire de l’Agence Nationale de Météorologie et de Télédétection par Satellite, (Mettelsat).  Pourtant autrefois la température vacillait entre 27°et  31°.’’. Pour Nsimba Khonde,’’cette différence de température est importante.’’.

Professeur Anselme Mbenza, Géographe, explique : ’’ ces canicules sont liées aux constructions nombreuses en béton, au déboisement et  bétonnage des cours intérieures. ‘’.

Bonne affaire

Cette situation de fortes chaleurs est devenue une rente de situation pour plusieurs commerçants. Wilson, un petit garçon vend à la criée de l’eau en sachet. Le prix a doublé. Le petit sachet d’eau coûte maintenant 100fc (). ‘’ C’est rude comme soleil, mais au moins, je peux écouler la marchandise de ma mère. Ainsi, nous sommes rassurés de manger.’’, se réjouit –il. Les vendeurs des ventilateurs, des boissons…sont aussi entrain de se faire de l’argent. ‘’ Je n’ai pas de choix .Je bois de plus en plus de l’eau pour éviter de me déshydrater.’’, soutien Roger Ndangi, un habitant. C’est ce que conseille Dr Etienne  Biaya, medecin au district sanitaire de Matadi, chargé de lutte contre la maladie et les épidémies. ‘’ Il vous faut prendre beaucoup d’eau, son bain régulièrement et eviter de porter les habits noirs ou autres qui  emmagasine beaucoup de chaleur. Il prévient ceux qui utilisent des produits cosmétiques à base d’hydroquinone sur les risques du cancer.

Construit sur du roc, la nuit, les maisons de Matadi dégagent une forte chaleur. Des familles prennent de l’air déhors, d’autres dorment les fenêtres ouvertes. Les voleurs en profitent pour les visiter. Le Commissariat de la police signale plusieurs  cas de vol.

Leave a Reply

Your email address will not be published.