Coronavirus: fermeture des écoles effective à Matadi

Coronavirus: fermeture des écoles effective à Matadi

La mesure du président Félix Tshisekedi relative à la fermeture des écoles pour lutter contre le coronavirus est suivie à la lettre à Matadi au Kongo central. Toutes les écoles sont portes closes.


Certains élèves et parents n’y ont pas cru. D’autres n’ont tout simplement pas suivi l’adresse du président de la République la veille sur le coronavirus. Conséquence: quelques parents ont envoyé leurs enfants à l’ecole. Ils sont en période d’examen du deuxième trimestre.
Mais très vite, alors très vite, tous ont été retournés à la maison.
Tôt le matin, les avenues, artères, rues étaient désertées par des élèves. Même les étudiants sont restés à la maison. Écoles privées et publiques, universités et instituts supérieurs sont désormais fermés dans les trois communes de Matadi. Une scène incroyable en plein mars.

Sentiments divisés

Mercredi 18 mars, le président de la République a décidé de la fermeture de tous les établissements scolaires pour prévenir la propagation du Covid-19. Une décision appliquée à la lettre mais accueillie diversement. « J’en suis fière même si cette mesure est prise en retard », estime une mère. Une autre se fâche : » pourquoi retourner nos enfants à la maison? Ils vont gâcher l’année de nos enfants », regrette-t-elle incrédule. Une enseignante, elle « comprend la décision mais regrette d’aller en congé technique forcé ».
Le directeur d’une école privée du quartier Tsasa, pour sa part dit « comprendre les décisions prises par Félix Tshisekedi. Elles sont salutaires », se réjouit-il. Le Covid-19 est en pleine expansion en RDC. Quatorze cas sont déjà recensés à Kinshasa la capitale. Mais certains refusent d’y croire.

Leave a Reply

Your email address will not be published.