Coronavirus : les églises à l’assaut des médias et de l’internet

Coronavirus : les églises à l’assaut des médias et de l’internet

Suite à la suspension de cultes pour lutter contre le coronavirus, les églises ont trouvé une parade : prier et prêcher à la télé ou en direct sur les réseaux sociaux


D’habitude bruyante à Matadi et partout en RDC, la journée de dimanche 22 mars a été silencieuse. Les lieux de cultes, cathédrales, temples, mosquées, etc sont restés pour la plupart portes closes. Les fidèles sont restés pour la majorité à la maison où ils ont organisé des cultes familiaux. Les églises, elles, ont rivalisé d’ardeur dans différents médias et réseaux sociaux. Cultes et prédications ont soit été organisés ou diffusés en direct ou en différé dans les chaînes de télévision ou radio et sur internet, par YouTube en l’occurrence. Des prédications et messages sont désormais publiés sur WhatsApp, Facebook, Twitter, …Objectif : paître les brebis et maintenir le contact avec leurs fidèles. Si certaines églises utilisent depuis longtemps leur propre chaînes de télévision, radio ou le net, pour d’autres c’est une nouvelle expérience. Elles se sont ruées dès la veille pour solliciter tel ou tel autre médias. « Nous avons contacter la chaîne nationale pour s’acheter un espace afin de diffuser notre prédication dominicale, explique un pasteur d’une église de réveil. Nous n’avions pas de choix de peur de perdre le contrôle sur nos membres. Nous le ferons tant que la crise sanitaire persistera pour encadrer le peuple de Dieu ».

salutaires internet et médias

Pour lutter contre le Covid-19 qui sévit dans le monde et qui touche la RDC avec un mort et 23 personnes recensées positives, le gouvernement de la République a décidé le 18 mars de suspendre pour quatre semaines les cultes sur l’ensemble du pays. La quasi-totalité des églises ont répondu favorablement à cette mesure mais, se sont vite rabattues sur les technologies de l’information et de la communication, seuls moyens actuels de maintenir le contact et rallumer la foi de leurs fidèles en cette période inédite de crise sanitaire du coronavirus sur la planète terre. Aux fidèles de se concentrer et de croire que Dieu peut agir même depuis leurs salons. CK, une fidèle de Laborne, une église déjà rodée sur les NTIC plaisante: « Nous avons prié à la maison en pyjama. » L’essentiel pour beaucoup était de prier.

Leave a Reply

Your email address will not be published.