Mesures contre le Coronavirus au Kongo central: les chauffeurs des vehicules  »Bilanga bilanga » menacent d’aller en grève

Mesures contre le Coronavirus au Kongo central: les chauffeurs des vehicules  »Bilanga bilanga » menacent d’aller en grève

ils soutiennent les mesures prises par le gouverneur du Kongo central Atou Matubuana qui réduisent notamment le nombre des personnes dans les véhicules pour lutter contre le Covid-19 mais ne supportent pas les tracasseries de la Police de circulation routière (PCR). Les chauffeurs des tacots  »Bilanga Bilanga » menacent d’arrêter de travailler.

Dans une déclaration qu’ils viennent de faire, les chauffeurs de  »Bilanga Bilanga » (vehicules souvent en mauvais état mais qui assurent l’évacuation des produits vivriers des paysans du territoire de Sekebanza, Ndlr) informent que mardi 24 mars, ils seront en grève. Étant donné les mesures prises par le gouverneur: une personne sur le siège avant et deux sur la banquette arrière, les conducteurs de ces guimbardes estiment qu’ils ne gagneront pas si la PCR les tracasse. Pour eux, le commandant de cette unité spéciale demande à ses éléments de les arrêter lorsqu’ils mettent la marchandise des clients sur le toit du vehicule lorsqu’ils rentrent dans le territoire de Sekebanza ».  »Nous voulons bien respecter le nombre des passagers mais puisque nous ne devons pas travailler à perte que la PCR fasse preuve de courtoisie », plaide un chauffeur.
Grâce à ces véhicules, Matadi est régulièrement alimenté en produits vivriers.  »Nous ne travaillerons pas demain si une solution n’est pas trouvée », menacent les chauffeurs.

Leave a Reply

Your email address will not be published.