Coronavirus:le Kongo central en danger suspend le point de contrôle de température de Mingadi

Coronavirus:le Kongo central en danger suspend le point de contrôle de température de Mingadi

Face à la dangerosité du Coronavirus,plus de point de contrôle à Mingadi au Kongo central. Les autorités de cette province ne comprennent pas que Kinshasa ne prennent pas la mesure du problème. Du coup,la route est complètement barricadée.

A l’entrée du Kongo central tout comme vers à la sortie ,une file interminable de véhicules est perceptible. C’est des milliers de gros véhicules essentiellement. Depuis le 27 mars matin,plus de circulation. La promiscuité entre les gens est devenue dangereuse.

 » En rapport avec les instructions du président de la République,le gouverneur de Kinshasa doit placer un check point à Mitendi parce que les gens qui sont à Kinshasa qui veulent entrer au Kongo central ne rencontrent aucune barrière,il faut les décourager. Imaginer que la province soit contaminé,c’est des dizaines de millions de personnes qui seront en danger à Kinshasa »,tonne presque le gouverneur Atou Matubuana vendredi 27 mars au point de contrôle de température de Mingadi . Malheureusement,plusieurs milliers de personnes sont déjà entrées au Kongo central à cause de cette défaillance.

Changement de point de contrôle

Pour y remédier,le point de contrôle de température de Mingadi au Kongo central a été suspendu.  »Le président de la République nous a autorisé à circuler pour aller prendre la marchandise à Matadi pour nourrir Kinshasa,le gouverneur barricade la route.Nous devons croire en qui? »,s’interroge vers 20 heures un chauffeur très remonté et qui dénonce des conditions de vie inhumaines. Un autre chauffeur revient à la charge: »Agir ainsi,c’est asphixier Kinshasa. »

Depuis le matin du 28 mars après le passage de Matubuana,il a interdit les entrées au Kongo central mais aussi les sorties .
Le point de contrôle de température est avancé à la place »Aurevoir Kongo central ». Une équipe est en train d’installer la tente.  »Seuls les véhicules avec marchandises seront autorisés à circuler »,enjoint le gouverneur au ministre de la Santé Nestor Mandiangu quasiment présent au point de contrôle de température.

Par Alphonse Nekwa et Jean-Luc Kisakanda

Leave a Reply

Your email address will not be published.