Tenge Lito sur le Coronavirus: »Je dis merci au nom du gouverneur Gentiny Ngobila pour les efforts fournis par le Kongo central »

Tenge Lito sur le Coronavirus: »Je dis merci au nom du gouverneur Gentiny Ngobila pour les efforts fournis par le Kongo central »

La fermeture du point de contrôle de température de Mingadi au Kongo central a contraint le gouvernement provincial de Kinshasa d’envoyer une équipe à Kasangulu. Le ministre provincial de l’Environnement de Kinshasa Tenge lito remercie le Kongo central d’avoir rouvert la circulation.

15 heures! Cinquante gros véhicules chargés de marchandise entrent dans la ville de Kinshasa. D’autres vont aussi entrer, c’est parti, la circulation a repris. Mais pour ceux qui entrent, l’équipe désormais de trois personnes (chauffeur, convoyeur et accompagnateur de la marchandise) passent par le nouveau point de contrôle de température désormais à la place  »Aurevoir Kongo central ».  »Je dis merci au nom du gouverneur Gentiny Ngobila aux efforts fournis par le Kongo central », lance Tenge Lito, ministre provincial de l’Intérieur de Kinshasa. Durant une journée, le gouverneur du Kongo central a bloqué la circulation dans le deux sens pour obliger le gouverneur de Kinshasa de placer, lui aussi un point de contrôle de température à Mitendi pour filtrer l’entrée des passagers au Kongo central pas encore contaminé par le Covid-19. Cela a occasionné un embouteillage monstre à Kinshasa jusqu’à Mont Ngafula.  »Nous allons le faire incessamment parce que la police est déjà là-bas. Il est important que l’on mette cette zone tampon qui permettra à la police d’interpeller ceux qui essayeront de passer par des voies et moyens non autorisés », promet Tenge Lito.

Renfort des FARDC

Les voies et moyens non autorisés, c’est notamment la brouse où des milliers de personnes se fraient un chemin.  »C’est un défi. La police va continuer à travailler pour que nous maîtrisions cette situation. Le Coronavirus sévit dans le monde entier. La situation est très grave, elle nous demande beaucoup de sacrifices. Nous devons faire attention, le respect de ces principes est pour notre bien », conseille le commissaire divisionnaire adjoint Placide Nyembo Ngalusha, commissaire provincial PNC Kongo central qui annonce le soutient des FARDC avec d’appui de la hiérarchie car l’effectif de la police est moindre.

Mais déjà,la police applique des méthodes fortes:chicoter les récalcitrants.

Certains terminent leur journée à l’hôpital.

Leave a Reply

Your email address will not be published.