Coronavirus: des militaires de Kinshasa passent outre le point de contrôle de température du Kongo central

Coronavirus: des militaires de Kinshasa passent outre le point de contrôle de température du Kongo central

Pendant que tout le monde doit être soumis au contrôle de la température au poste installé à Mingadi,au Kongo central pour lutter contre le Covid-19, certaines personnes foulent aux pieds cette instruction. C’est le cas des militaires qui sont allés enterrer un des leurs le 2 avril.

Bras de fer entre des policiers du Kongo central commis à la barrière au poste de contrôle de température à la place  »Aurevoir Kongo central » et des militaires. Ces derniers tenaient absolument à passer outre le poste. Ils étaient dans un corbillard, une 4×4 et un bus Tata avec plus de 50 personnes.  »Notre corbillard est enveloppé du drapeau de la République. Celui qui est mort est un officier supérieur », menaçaient les éléments des Forces armées de la RDC (FARDC). Du coup, la tension est montée d’un cran. Ils avaient en face d’eux, le commissaire supérieur adjoint Popol déterminé à faire respecter les instructions de sa hiérarchie.  »Même le président de la République s’il vient ici il sera soumis au contrôle. Le poste de contrôle de température est une décision prise par lui pour lutter contre le Coronavirus. Tout le monde doit le respecter », faisait-il observer.
Les militaires énervés ont voulu brûler le poste de contrôle et faire usage de leurs armes. Un autre haut officier de la police a joué au sapeur pompier. Les militaires sont entrés outrepassant le point de contrôle de température.

One Response to "Coronavirus: des militaires de Kinshasa passent outre le point de contrôle de température du Kongo central"

  1. Bernard  3 avril 2020 at 16:42

    dans ce cas, qui peu intervenir pour dire la loi?
    AH? LE CONGO.

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.