RDC: voici comment la sénatrice Ngudianza a sauvé sa collègue Bijou Goya d’un dénigrement de plus

RDC: voici comment la sénatrice Ngudianza a sauvé sa collègue Bijou Goya d’un dénigrement de plus

Au cours de la plénière du jeudi 30 avril au Sénat, le président de la chambre haute Alexis Tambwe a répondu crûment à la sénatrice Bijou Goya sur la correspondance qu’elle lui a adressée pour éclairer les sénateurs sur les modalités de la passation des marchés sur les travaux de transformation de l’hémicycle et ses dépendances. Cette réponse a suscité un dissentiment violent. N’eût été l’intervention de la sénatrice Néfertiti Ngudianza, sa collègue serait éjectée manu militari de l’hémicycle.


Chahuts ici, tambourinages là, la tension est montée d’un cran dans l’hémicycle. Goya n’a pas supporté le propos du président Alexis Ntambwe.  »Au moment de l’ouverture de la campagne pour l’élection du bureau du Sénat, vous êtes venue chez moi et à mon cabinet pour me demander mon soutien à votre candidature comme questeur du Sénat. Je vous ai signalé que la décision n’était pas à mon niveau, mais au niveau des autorités du FCC. Vous m’avez invité à plusieurs reprises chez vous pour boire du champagne, je vous ai toujours refusé poliment et systématiquement. Vous vouliez mon appui pour devenir questeur du Sénat. Vous m’aviez dit que nous allions faire du fric si vous êtes questeur du Sénat. Je vous ai répondu que je suis venu au Sénat pour y laisser mon empreinte et pas pour faire du fric et que j’en avais pour vivre décemment et faire vivre ma famille. J’ai présenté votre candidature au FCC, comme je l’ai fait pour beaucoup d’autres candidatures. Les autorités du FCC l’ont rejetée considérant que vous n’avez pas la compétence nécessaire et la moralité qu’il faut pour cette fonction », lui a-t-il flanqué.

 »Svp président, qu’on ne la touche pas »

 »Je ne peux pas accepter ça, il n’est pas digne d’être appelé président », rétorque la sénatrice Goya élu du Haut-Katanga.
La prise de bec s’enfle. Elle n’est pas du goût de Néfertiti Ngudianza, élue du Kongo central, très pudique.
La tension ne faiblit toujours pas.  »Police, faites-la sortir. C’est le règlement », ordonne le président. Ngudianza se décarcasse et obtient la parole.  »Svp président,c’est au nom des femmes du Sénat que je vous le demande. Qu’on ne la touche pas », implore-t-elle pendant que des gros bras voulaient passer à l’acte.
Ce qu’elle obtient.  »D’accord, ça va, acquiesce Alexis Ntambwe. Ne la touchez pas. Demandez-lui de se taire. »
Ce rôle de sapeur pompier que la sénatrice a joué lui a valu des félicitations.

One Response to "RDC: voici comment la sénatrice Ngudianza a sauvé sa collègue Bijou Goya d’un dénigrement de plus"

  1. wata  5 mai 2020 at 16:08

    Bravos la dame du monde. (NGUDIA NZA)

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.