Coronavirus : 23 nouveaux cas confirmés à Matadi

Coronavirus : 23 nouveaux cas confirmés à Matadi

Ce que l’on redoutait vient d’arriver. Matadi enregistre 23 nouveaux malades du Covid-19. Les résultats sont tombés tard dans la nuit.


Le bond est vertigineux et les chiffres font froid dans le dos. De 35 échantillons envoyés le 4 mai à l’INRB, 23 sont positifs, douze négatifs. Ce qui porte le total de cas confirmés du Coronavirus à 29, à Matadi, au Kongo central. La province est désormais placée deuxième après Kinshasa. « Fallait s’y attendre tant le respect de gestes barrières n’est pas de mise. Ajouter des malades qui s’enfuient du lieu d’isolement, … », regrette un professionnel de la santé.
La ville qui peinait à prendre en charge cinq malades un étant décédé, doit se résoudre à en prendre en charge 23 supplémentaires.
« Nous ne savons que faire pour s’occuper désormais de 28 patients d’autant que le lieu d’isolement ne dispose que de vingt lits », informe dépité le professionnel de la santé.

Inconscience notoire ou ignorance?

A Matadi, ils sont des milliers à ne pas croire en la présence du Coronavirus dans leur ville. Conséquences, le non-respect de la distanciation et du port du masque. Partie de football ça, des marchés bondés là, chambres froides remplis comme un oeuf,…
Mardi, le cortège funèbre d’un vendeur de bilokos (Articles de seconde main venus d’Europe, Ndlr), tué par couteau à Nzanza, a drainé plus de cent personnes à pied et autant dans des voitures, chantant, courant, agglutinés et sans masque pour la plupart dans le mépris total des gestes barrières et mesures édictées par le président Félix Tshisekedi et l’OMS. « Que les autorités s’imposent et prennent des mesures coercitives, car nous risquons gros ici à Matadi », implore une habitante larmes aux yeux.

Recours aux relais communautaires

Pour sensibiliser davantage la population de Matadi, l’équipe de riposte du Covid-19 lance ce mercredi 200 relais communautaires sur terrain. « Ils ont pour rôle de sensibiliser notamment sur les gestes barrières dans les deux zones de santé de la ville (Matadi et Nzanza) », explique un membre de l’équipe de riposte. Les relais communautaires bénéficient de l’appui du gouvernement provincial qui à lancé une opération de désinfection des lieux et services publics.

One Response to "Coronavirus : 23 nouveaux cas confirmés à Matadi"

  1. Kiatoko Nenette  6 mai 2020 at 9:34

    Ce n’est pas étonnant,il fallait s’y attendre!Vu la manière dont la situation sanitaire urgente est et était gérée en province depuis l’annonce du premier cas à Kinshasa…je pari même que d’autres coins de la province seraient déjà touchés. Quand le commun des mortels reste incrédule devant l’existence des cas à Matadi,quand les professionnels de santé travaillent sans protection efficace,quand….quand…à qui peut-on s’attendre?Ce qui reste à faire,c’est la prise de conscience individuelle,la sensibilisation sur le respect des gestes barrières,et la réduction de la mobilité des populations…Merci infobacongo.

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.