Matadi: isolés, les malades du Coronavirus disent avoir faim

Matadi: isolés, les malades du Coronavirus disent avoir faim

Cinq patients atteints de Coronavirus sont mis en quarantaine à l’ex hôpital Dong fang en face du Camp Redjaf, à Matadi, au Kongo central. Ils disent peiner à se restaurer.

Ils sont un couple et trois autres personnes dans le centre d’isolement. S’ils suivent le traitement, ils disent manquer de quoi manger.

Un patient

Contactée, une source de la riposte dit n’en être pas informée.

Outre la faim, ces patients ont besoin de quelques biens de première nécessité mais aussi d’une bonne communication avec l’équipe de la riposte.  »Ils sont des cas bénins déjà soumis au traitement. Ils ne sont pas de petits enfants, ils ne doivent pas dramatiser. Et, le suivi est là. Il y a trois médecins et deux infirmiers par shift: 8 heures-14 heures, 14 heures-19 heures, 20 heures-8 heures (pour la garde) », apaise notre source.

 »La maladie existe »

Au total, Matadi compte 29 cas confirmés. Malheureusement, il y a encore des habitants qui sont dibutatifs et agissent contre les gestes barrières: pas de port de masque, de distanciation sociale, salutations en serrant la main, et des parties de football organisées quasiment tous les jours par des jeunes, comme au terrain Kinduku à Soyo IV. « Certains disent même que les autorités veulent se faire de l’argent avec cette maladie. C’est faux. Croyez-moi, la maladie existe dans la ville, il faut se protéger », recommande-t-elle.

           

One Response to "Matadi: isolés, les malades du Coronavirus disent avoir faim"

  1. Tulula  6 mai 2020 at 23:11

    Inadmissible de donner de la bouffe à 5personnes …mon Dieu

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.