Pour protéger la santé des joueuses et des joueurs, la FIFA autorise jusqu’à cinq remplacements par match

Pour protéger la santé des joueuses et des joueurs, la FIFA autorise jusqu’à cinq remplacements par match

En harmonie avec la Fédération internationale de football association (FIFA), l’International football association board (IFAB) amende temporairement les lois du jeu pour protéger la santé des joueurs et des joueuses dans le monde. Au cours d’une rencontre,chaque équipe peut opérer jusqu’à cinq changements.

Cet amendement, qui entre immédiatement en vigueur, a pour but d’aider les équipes à faire face à un calendrier condensé et des conditions météorologiques différentes, deux éléments pouvant avoir un impact sur le bien-être des joueurs fait observer le site la FIFA.
Ceci concerne, les compétitions qui ont déjà débuté ou qui devraient débuter prochainement mais qui seront terminées d’ici au 31 décembre 2020.  »Pour éviter de trop perturber le cours du match, chaque équipe aura au maximum trois opportunités de procéder à des remplacements pendant le match ; en outre, ces remplacements pourront être effectués à la mi-temps », explique la FIFA qui précise  »que les organisateurs des compétitions sont libres d’appliquer ou non cet amendement et que la IFAB et la FIFA détermineront ultérieurement si cette option doit être prolongée, par exemple pour les compétitions qui doivent s’achever en 2021.

La VAR

Cet amendement apporte aussi une option avec la VAR.  »Si les organisateurs des compétitions en décident ainsi, les compétitions dans lesquelles l’assistance vidéo à l’arbitrage est mise en œuvre, peuvent cesser d’utiliser cette technologie dès leur reprise. Toutefois, si le recours à l’assistance vidéo à l’arbitrage est conservé, tous les aspects des lois du Jeu et, par extension, du protocole d’assistance vidéo à l’arbitrage, demeurent en vigueur », conclut la FIFA.

Leave a Reply

Your email address will not be published.