Matadi: des habitants se plaignent de la perte du goût et de l’odorat

Matadi: des habitants se plaignent de la perte du goût et de l’odorat

Depuis plusieurs semaines, des nombreux habitants de Matadi, au Kongo central, se plaignent d’une alteration du goût et de l’odorat. Est-ce là un signe de Coronavirus?

Trente ans, B.K ne sent plus rien. Il a même perdu l’usage du goût.  »Je souffrais de la malaria. Curieusement, même quand j’inhale l’odeur de mon parfum, je ne sens rien », explique-t-il. Il n’est pas le seul.  »Même quand je vais aux toilettes, je ne sens plus d’odeur des selles », ajoute une jeune femme. M.K a lui aussi les mêmes symptômes.  »Tout ce que je mange est fade. La nourriture ne goûte plus », regrette-il.

Consulter un médecin

Ils sont nombreux ces matadiens qui, après des maux de têtes intenses, accusent une perte de l’odorat et du goût. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) vient de les ajouter à la liste des symptômes reconnus, un mois et demi après les premiers résultats donnés début avril 2020 par une étude de l’hôpital Foch à Paris. Il apparaît aussi que les femmes sont plus touchées par ces symptômes. En cas d’anosmie (perte de l’odorat) et agueusie (perte du goût), une membre de la riposte provinciale au Coronavirus demande  »d’appeler rapidement l’équipe de lutte contre cette maladie.
Certaines personnes disent recouvrer le goût et l’odorat après une semaine ou plus.

Leave a Reply

Your email address will not be published.