Coronavirus : trois jours de confinement pour Matadi, au Kongo central

Coronavirus : trois jours de confinement pour Matadi, au Kongo central

Matadi, capitale du Kongo central sera confinée du vendredi 22 au 25 mai 2020. Atou Matubuana, gouverneur de province, l’annonce au cours d’un point de presse mardi 19 mai 2020.


Les Matadiens vont devoir rester trois jours confinés chez eux. Pas de marchés, pas de transports, pas d’activités, etc bref, tout sera à l’arrêt. « Nous avons décidé de confiner Matadi trois jours pour permettre à la Task Force contre la Covid-19, de remonter tous les contacts de 79 cas recensés dans la ville, afin de briser la chaîne de contamination », explique Matubuana, masque noir sur le visage, devant la dizaine de journalistes présents dans la salle de banquet de sa résidence officielle. Près de 50 professionnels de médias sont restés dans la cour de la résidence. Ils ont suivi l’echange grâce à la sonorisation. Autre décision importante, « l’instauration dun couvre-feu de 19 heures à 5h30 », pendant les 72 h du confinement. « Des relais communautaires, quelques 400 déjà sur terrain, vont sensibiliser la population sur le bien-fondé de cette décision inédite », a annoncé le chef de l’exécutif provincial. A propos, un décret du Maire Pathy Nzuzi est attendu. Il aura entre autres tâches d’en fixer les modalités, car certains services essentiels devront fonctionner. Il s’agit notamment de: hôpitaux, pharmacies, super-marchés, boulangeries, maisons de presse et quelques services dans les ports. « Toutes les dispositions seront prises pour permettre aux travailleurs de ce secteur d’exercer sans être inquiétés », a-t-il laissé entendre. La police, elle, sera chargée de l’application stricte du confinement et du couvre-feu.

Décision prise au bon moment?

Pour beaucoup, cette décision de confiner Matadi intervient en retard. « Pourquoi attendre la barre de 82 cas de Covid-19 pour confiner l’épicentre de la pandémie dans la province? Cette montée en flèche de la maladie et l’apparition de nouvelles zones infectées (Boma, Lukula et Kisantu), ne pouvaient-elles pas être empêchées si Matadi avait été confinée plus tôt? », a questionné un journaliste. La réponse de Atou Matubuana est formelle : » il n’y a pas de retard. Ce confinement arrive au bon moment. D’après les experts, il faut au-moins 14 jours de confinement pour avoir des résultats escomptés, mais compte-tenu du pouvoir d’achat faible de la population et de la situation socio-économique très difficile en cette période de crise sanitaire mondiale, il nous est impossible d’aller au-delà de trois jours. C’est maintenant qu’il fallait prendre cette décision difficile mais salutaire, longuement débattue et mûrie, explique-t-il. Il fallait qu’on y arrive pour permettre à l’équipe de riposte de travailler dans de bonnes conditions et retracer ainsi la chaîne de contacts. Il n’y a donc aucun retard sinon celui de courir après la maladie à Coronavirus pour l’arrêter, comme partout sur la planète terre. Si nous sommes capables de jeûner pendant trois jours, pourquoi ne serions-nous pas capables de supporter trois jours de confinement ? On ne badine pas avec la santé ».

Vers un isolement de Matadi

Pour faire face à cette montée en puissance de la pandémie au Kongo central, Atou Matubuana affirme avoir tout mis en place: » des médecins formés, une coordination, envoie des équipes dans différentes zone de santé, un plan de riposte, base des données mise à jour, numéros verts, poste de contrôle à Kasangulu, surveillance et prise en charge des malades, identification et mise en place de sites d’isolement ». Il précise « que sur fonds propres, avec le soutien de l’équipe de riposte, la province prend en charge tous les malades, des analyses au traitement en passant par l’hospitalisation. Cette semaine, a-t-il rassuré, le pavillon militaire de l’hôpital provincial de référence de Kinkanda, le deuxième site d’isolement après celui de l’ex- hôpital chinois Dong Fang, sera opérationnel et le troisième site d’isolement sera sous peu installé à l’hôpital de la SCTP à Nzanza où des travaux de génie civil sont en cours ». Atou Matubuana a finalement annoncé un probable isolement de Matadi après le confinement.

Leave a Reply

Your email address will not be published.