Coronavirus : Luxy NO TOUCH, lave-mains intelligent, oeuvre de Fabrice Ngila, jeune entrepreneur kongo

Coronavirus : Luxy NO TOUCH, lave-mains intelligent, oeuvre de Fabrice Ngila, jeune entrepreneur kongo

Au plus fort de la pandémie du Coronavirus, le groupe Esprit Média Communication, une entreprise basée à Lubumbashi, au Haut-Katanga et, dirigé par un fils Kongo issu de la diaspora, vient de mettre au point un lave-mains intelligent avec pédales.


Son nom « Luxy NO TOUCH ». Ce dispositif de prévention contre la Covid-19, est doté de deux pédales, d’un réservoir d’eau propre avec robinet relié à l’une des pédales, d’une bassine de transition d’eau reliée à un réservoir de récupération d’eaux usées placé plus bas, d’une poubelle surplombée d’une barre métallique pour le rouleau essuie-tout, le tout bien imbriqué sur une armature métallique.

Lavage de mains, un plaisir

Au siège de l’entreprise Esprit Média Communication sur 12, avenue du Musée, à Lubumbashi, au Haut-Katanga, un atelier a vu le jour depuis l’avènement du Coronavirus. On y fabrique désormais des lave-mains intelligents. Et, c’est le directeur général du groupe qui en fait la démonstration. Fabrice Ngila appuie du pied sur pédale. La barre métallique reliée à celle-ci s’appuie sur la petite bouteille de savon liquide qui fait un jet sur sa main. Toujours du pied, il appuie l’autre pédale, et de l’eau provenant du réservoir jaillit dans le robinet. Pendant que Fabrice se lave les mains, les eaux sales vont de la bassine sous ses mains au réservoir de récupération d’eaux usées. Il tire ensuite sur le rouleau de papier pour s’essuyer les mains puis jette l’essuie-tout dans la poubelle. « Des mains propres sans rien toucher du lave-mains, c’est la particularité de ce dispositif de prévention contre le Coronavirus, se félicite Fabrice Ngila. Avec Luxy NO TOUCH, le lavage de mains devient un plaisir ».

Prévenir la pandémie au Haut-Katanga

Le Haut-Katanga est la quatrième province la plus touchée après Kinshasa, le Kongo central et le Nord-Kivu. Il enregistre à ce jour 13 cas confirmés de Covid-19. Fabrice Ngila croit en l’apport de son lave-mains dans la prévention de la pandémie au Haut-Katanga, devenue sa deuxième province. Il dit: « un lavage de mains sécurisé est un gage de protection contre le nouveau coronavirus ».

Développer sa RDC natale

Fabrice Ngila est un jeune entrepreneur congolais, originaire du Kongo central.
Après Matadi, il poursuit des études d’ingénierie en Europe. Il se lance alors dans la création d’entreprises en France puis en Belgique. Grâce à une opportunité, le natif de Matadi décide d’en créer en RDC, sa patrie. « J’ai résolu de rentrer dans ma RDC natale afin d’y apporter l’expertise acquise en occident pour son développement », explique le patron du groupe Esprit Média Communication.
Implantée à Lubumbashi, l’entreprise qui propose des services de communication, d’événementiel, des outils et supports de communication pour les entreprises et les particuliers, entend s’étendre sur toute la RDC. Déjà, elle a su s’adapter au plus grand défi de l’heure: « lutter contre la propagation du Coronavirus ».

Leave a Reply

Your email address will not be published.