Sept nouveaux cas de Covid-19 au Kongo central

Sept nouveaux cas de Covid-19 au Kongo central

Sept, c’est le chiffre qui s’ajoute aux 101 cas de Covid-19 déjà déclarés au Kongo central. Les résultats pour ces malades sont tombés jeudi 21 mai 2020. Ce qui porte à 108, le total des cas de Coronavirus déclarés dans la province.

Les sept derniers cas sont enregistrés à Matadi où le cumul est désormais de 105 cas (68 pour la zone de santé de Matadi et 37 pour Nzanza). Boma, Kisantu et Lukula stagnent à un cas chacun.
Sept, c’est aussi le nombre de décès que le kongo central a enregistrés depuis le 27 avril, début de la pandémie dans la province. Cinq morts à Matadi, un à Boma et un à Lukula.

De nouveaux échantillons

Matadi, épicentre de la maladie dans la province envoie ce vendredi 22 mai 156 nouveaux échantillons à l’INRB, 90 pour la zone de santé de Matadi et 66 pour celle de Nzanza. Ce qui fait planer le spectre d’une autre vague de cas déclarés dans les prochains jours.

Remonter la chaîne de contacts

Depuis minuit, le confinement de Matadi a officiellement débuté. Il a pour objectif d’après les autorités « de faire le suivi des contacts et de cas suspects de Covid-19″. Et, les autorités sanitaires se veulent rassurantes pour cette opération qui va durer 72 heures.  » Toutes les dispositions, logistiques et autres, sont prises dans ma zone de santé, car j’ai travaillé toute la journée avec les différentes sous-commissions pour atteindre l’objectif de ce confinement », rassure Dr Goethe Makindu, médecin Chef de zone de santé de Matadi. Il affirme « qu’avec l’appui du gouvernement provincial, 120 relais communautaires sont largués sur terrain pendant quatre jours à dater de jeudi 21 mai. Leur travail consiste à expliquer à la population le bien-fondé de ce confinement qui débute ce 22 mai et s’achève trois jours plus tard, le 25 mai ». Dans les avenues de la ville, ils sont visibles depuis jeudi appelant notamment la population à rester à la maison pendant le confinement. Nzanza, l’autre zone de santé de la ville, est lui aussi paré à tout pour réussir cette opération inédite à Matadi.

Leave a Reply

Your email address will not be published.