Confinement de Matadi: suivi des contacts des malades du Covid-19 en cours

Confinement de Matadi: suivi des contacts des malades du Covid-19 en cours

Matadi, au Kongo central, a vécu vendredi 22 mai son premier jour de confinement. Un confinement décidé par les autorités provinciales pour permettre le suivi des contacts des malades du Coronavirus. L’équipe de riposte à la pandémie est déjà à l’œuvre

« Lister les contacts des malades du Coronavirus, en faire le suivi, prélever les échantillons de contacts à haut risque (du premier degré), décontaminer les ménages infectés, annoncer les résultats aux nouveaux malades, faire leur suivi et les placer sous traitement », voici le travail auquel s’emploie depuis vendredi l’équipe de riposte à la pandémie. Un travail titanesque. A ce jour, la zone de santé de Matadi enregistre 70 cas déclarés, 37 pour celle de Nzanza. Soit un total de 107 cas pour tout Matadi. Autant dire que remonter tous leurs contacts n’est pas une partie de plaisir.

Listage et suivi des contacts

« On ne peut arrêter la progression de la maladie qu’à condition de lister tous les contacts des malades, a déclaré un membre de l’équipe de riposte. Raison pour laquelle une fiche individuelle est établie pour chaque contact ». Il explique que « pour les contacts à risque, l’équipe procède au prélèvement des échantillons. Ces contacts vont rester en confinement quatorze jours. Leurs domiciles sont décontaminés. Pour d’autres contacts, amis et collègues de service des malades notamment, un suivi est effectué par les relais communautaires, poursuit-il. Au nombre de 220, leur tâche consiste à surveiller entre autres les symptômes de la maladie chez ces patients suspects (fièvre, toux, dyspnée, rhume, céphalées, douleurs musculaires, perte de goût et de l’odorat, etc). Ces contacts pourront reprendre leurs activités après le confinement de la ville le 25 mai, mais resteront sous surveillance des relais communautaires pendant quatorze jours. Le moindre signe de la pandémie devra être signalé à l’équipe de prise en charge ». Un numéro vert ( 0897348587 ), est mis à la disposition de toutes ces personnes suspectes.
Mais un journaliste estime que « la solution reste le dépistage massif à travers l’usage du test rapide ». L’INRB a récemment reçu un lot de 50000 kits de ce test rapide contenant chacun 25 tests. Le kongo central n’en bénéficie pas encore.

Annoncer les résultats

Autre tâche délicate pour l’équipe de riposte, c’est l’annonce des résultats des échantillons envoyés à l’INRB. Tous les cas déclarés sont donc mis au parfum de leur statut de malade de Coronavirus.
« Ils sont immédiatement placés sous traitement et suivi de près », rassure l’équipe de riposte qui insiste par ailleurs sur le respect des gestes barrières pour freiner l’élan de la maladie à Coronavirus.

Avec 107 cas, Matadi est la ville la plus touchée par le Coronavirus au Kongo central. Il est suivi loin derrière, de Boma, Lukula et Kisantu qui ont au compteur 1 cas chacun

Leave a Reply

Your email address will not be published.