Kimpese: enlèvement d’un nouveau-née à l’IME

Kimpese: enlèvement d’un nouveau-née à l’IME

Un bébé de sexe féminin de quatre jours a été enlevé à la maternité de l’Institut médical évangélique (IME) Kimpese, au Kongo central. Sa mère est inconsolable.


Nadege Maluta souffre doublement. Son bébé, elle l’a eu après une césarienne. Personne ne parvient à la calmer.
C’est à 6h20 pendant que sa sœur s’occupait d’elle qu’une jeune femme s’est introduite dans la maternité et a emporté le rejeton.  »Un monsieur nous a dit qu’elle avait pris une moto à 6h40 pour le poste de péage de Lukala. De là, elle a changé de vêtements et a pris un poids lourds pour Kinshasa », raconte Fify, sa cousine très paniquée.
Les services de sécurité mènent des enquêtes.

One Response to "Kimpese: enlèvement d’un nouveau-née à l’IME"

  1. Benita  26 mai 2020 at 13:26

    Nous espérons que ces enquêtes vont aboutir

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.