Covid-19 au Kongo central : « La maladie est réelle, ce n’est pas une invention, nous en sommes la preuve »

Covid-19 au Kongo central : « La maladie est réelle, ce n’est pas une invention, nous en sommes la preuve »

Huit de 12 personnes récemment déclarées guéries du Coronavirus à Matadi viennent de recevoir leur attestation médicale des mains du gouverneur. C’était à l’issue d’une conférence de presse que Atou Matubuana a tenu sur la situation épidémiologique au Kongo central. Confrontés plusieurs jours à l’épidémie, quelques guéris témoignent .

« Nous sommes déclarés aujourd’hui guéris après dix jours de traitement, ce n’est pas de la blague, pas une invention, c’est sérieux, la Covid-19 existe à Matadi », prévient Michel Mavivi. Cet agent de la Regideso a été pris en charge du 05 au 23 mai, les deux dernières semaines à l’hôpital provincial de référence de Kinkanda, à Matadi. Fin février, il a déjà de fortes fièvres. Avril, les mêmes signes réapparaissent, il décide de consulter. « Nous avons eu le courage de nous présenter à l’équipe de riposte et le résultat était positif. Il faut ce même courage à la population de Matadi, recommande-t-il. N’ayez pas crainte de la Covid-19, près de 400 personnes déjà en sont guéries en RDC. »

Comme lui, Jordi Nganga, 12 ans a lui aussi recouvré la santé. « J’avais de fortes fièvres et j’ai suivi un traitement antipaludéen à domicile, rien n’y fait, la température ne faisait que grimpait. Et les parents m’ont emmené à l’hôpital », raconte-t-il. Le résultat de l’échantillon prélevé sera positif pour l’élève de sixième primaire, ses proches (famille et amis) par contre ne sont pas contaminés. « J’ai été confiné dans une chambre à la maison, soumis au traitement pendant dix jours et voilà aujourd’hui je suis guéri », se réjouit-il. Ils sont au total 14 désormais en bonne santé.

Le Coronavirus tue!

A Matadi et au Kongo central, des nombreuses personnes, jeunes pour la plupart ne croient pas au Coronavirus, sinon en sa présence dans la province. Ce qui révolte Docteur Aimé Umba, coordonnateur technique de la riposte au Kongo central: « Des gens meurent et d’autres, suivis à Kinkanda, ne doivent leur salut qu’aux bonbonnes d’oxygène. Beaucoup sont décédés pour avoir négligé la maladie ou en avoir minimisé les symptômes ressentis. » Il recommande à population de faire appel à l’équipe de riposte aux moindres signes de la maladie (toux, fièvres, dyspnée, etc) pour une prise en charge rapide et efficace et insiste sur le port du masque et le respect d’autres gestes barrière pour, dit-il, briser la chaîne de transmission, réduire l’impact de lapandémie et sauver ainsi des milliers de vie.

Depuis le début de l’épidémie le 27 avril au Kongo central, la province a jusqu’au 28 mai enregistré 189 cas: 182 à Matadi, 3 à Boma, 2 à Mbanza Ngungu, 1 à Lukula et 1 à Kisantu.
14 personnes sont décédées, 12 à Matadi, 1 à Boma et 1 à Lukula; 14 sont guéries, tous de Matadi. Trente autres cas sont en attente des résultats.

One Response to "Covid-19 au Kongo central : « La maladie est réelle, ce n’est pas une invention, nous en sommes la preuve »"

  1. Orly  29 mai 2020 at 10:50

    Merci pour les infos fiables

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.