Dossier 100 jours: Marie-Josée Mengi, collaboratrice de Amida Shatur Kamhere recherchée

Dossier 100 jours: Marie-Josée Mengi, collaboratrice de Amida Shatur Kamhere recherchée

Le parquet général, près la Cour d’appel de Kinshasa/Matete a lancé depuis le 6 juin, un avis de recherche contre Marie-Josée Mengi. Lors de la comparution de Amida Shatur Kamerhe comme renseigante le 4 juin dernier dans l’affaire 100 jours, elle l’avait citée comme collaboratrice qui l’aide dans ses affaires.


Le procureur général Adler Kisula demande au directeur provincial de l’Agence nationale de, renseignement (ANR), au commissaire provincial de la Police nationale congolaise, ville de Kinshasa et à l’inspecteur en chef, chef de la brigade criminelle de Kinshasa-Matete « d’entreprendre d’intenses recherches en vue de retrouver la nommée Marie-Josée Mengi de nationalité congolaise et de résidence à Kinshasa mais sans adresse connue ».
Il indique:  »l’intéressée est poursuivie des chefs de détournement des deniers publics. »

Appréhender Mengi

Lors de l’audience du 4 juin dernier dans l’affaire mettant en cause Vital Kamerhe, le directeur de cabinet du président de la RDC et deux coaccusés dans le cadre des 100 jours(maisons préfabriquées), le programme d’urgence de Félix Tshisekedi, Amida Shatur Kamerhe avait cité Mengi comme étant sa collaboratrice faisant des mouvements bancaires dans son compte. Elle ne connaît pas son adresse exacte mais aussi qu’elle avait acheté l’espace Ngindu à Matete auprès de la famille Takizala.  »En cas de sa découverte, l’appréhender et la conduire sous bonne escorte au parquet général près de la Cour d’appel de Kinshasa/ Matete en vous référant au présent avis », conclut le procureur général.

Leave a Reply

Your email address will not be published.