RDC: Alphonse Seke prend la place de Deo Nkusu à l’Assemblée nationale

RDC: Alphonse Seke prend la place de Deo Nkusu à l’Assemblée nationale

L’opérateur économique Alphonse Seke alias Sekes est désormais député national. Le suppléant de Deo Nkusu devenu ministre des Relations avec le Parlement a été investi au cours de la plénière du jeudi 11 juin à l’Assemblée nationale.


Depuis 15h, Alphonse Seke porte la casquette de député. Cela aurait dû être fait depuis novembre 2019. Président provincial de la confédération des petites et moyennes entreprises congolaises (Copemeco), il était suppléant de Deo Nkusu aux élections législatives nationales de décembre 2018.  »Il a battu campagne pour moi et c’est un homme bien. Je suis sûr qu’il rendra service à la population et au PPRD », croit dur comme fer Deo Nkusu, ministre des Relations avec le Parlement.
55 ans, Sekes est originaire de Loango à Tshela, au Kongo central.
 »En RDC, les suppléants s’ils ne sont pas du même coin que le titulaire, ils sont membres de sa famille. Deo Nkusu a fait la différence », félicite Simon Lutonadio, un habitant de Matadi qui dit avoir élu Deo Nkusu pour Sekes, son ancien enseignant .
Le député Seke a la lourde mission de se défendre valablement

2 Responses to "RDC: Alphonse Seke prend la place de Deo Nkusu à l’Assemblée nationale"

  1. Kimpwanza Dia Kongo  23 juin 2020 at 21:39

    Tous ceux qui sont affilié au PPRD ne sont pas dignes de représenter le Kongo central car ce sont tous des binati nkutu (Porteurs des malletes) au service de Hippolyte Kanambe . Leur fonction c’ est transférer l’ argent du Kongo central chez leur chef . Voilà pourquoi notre chère province ne progressera jamais et continuera son déclin vers les abîmes sans fond. La situation ne changera que lorsque le BDK/BDM dirigera le Kongo central tous les autres représentants des partis non kongo sont des vendu .

    Répondre
  2. wata  22 juin 2020 at 14:59

    Bonne chance au nouveau honorable sekes, n’oublie pas que vous êtes au parlement pour défendre les intérêt de la population de matadi/kongo central. voici nos problèmes: ( stade lumumba de matadi, route morgue vers ango-ango, route mpozo vers le site belveder, ect….) espérons que, nous avons eu un défenseure digne pouvant défendre nos intérêt au niveau national.

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.