Kinshasa : ‘’les œuvres de Simon Kimbangu n’étaient pas une feuille morte’’

Prophète Simon Kimbangu

Prophète Simon Kimbangu

Cinquante neuf ans après sa mort, la chancellerie de l’ordre a élevé Simon Kimbangu, chef spirituel de l’église kimbanguiste au rang du

 ‘’grand cordon de l’ordre de héros national Kabila-Lumumba’’. La dite décoration  s’est déroulée hier au palais de la nation, à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo.

 En présence des plusieurs autorités politico-ecclésiastiques, Simon Kimbangu Kiangani, l’actuel chef spirituel de l’église kimbanguiste a reçu ce titre honorifique.

Au Bas-Congo, au sud- ouest de Kinshasa, la joie est immense. ‘’ Je félicite l’objectivité des hommes politiques pour cet acte profondément salvateur. Les œuvres de Simon Kimbangu n’étaient pas une feuille morte. Cette prise de conscience fera à ce que notre pays redevienne prospère.’’, se réjouit Octave Ndungi, Représentant provincial de l’église  kimbanguiste.

Pour Fidèle Muanda, Secrétaire exécutif provincial de la commission justice-paix sauvegarde de la création de l’église du Christ au Congo, ‘’ c’est plus un sentiment de reconnaissance pour nous envers le président de la république et son gouvernement. Ils ont été honnêtes d’établir une vérité historique. Dieu a mis la parole de libération dans la bouche de Simon Kimbangu  dès 1921. Ce prophète a bravé la peur. Cette attitude est une interpellation pour les actuels religieux.’’

‘’On ne corrompt pas l’histoire ! Le professeur Ndaywell, un des plus grands historiens a retracé les œuvres de Simon Kimbangu au cours de cette cérémonie. Je pense que le prophète mérite ce titre. Notre pays est aujourd’hui cinquantenaire et est laïc. Toute personne ayant travaillé pour un Congo meilleur doit être honorée quelque que soit sa croyance religieuse.’’, reconnaît Adélard Matoko, Abbé du diocèse de Boma, à 125 Km de Matadi.

Barmak Makundi, Président de la société civile à Tshela, à 210 Km de Matadi poursuit ‘’Sans complaisance, le prophète Simon Kimbangu a bien mérité ce titre. L’histoire ne peut pas être enterrée. Tous ceux qui ont milité pour le bien de l’homme noir ou du congolais seront  honorés certainement.’’

Dieuleveult N’songo, habitant Matadi, à 365 Km de Kinshasa pense que Simon Kimbangu devrait être couronné héros national. ‘’ Il est l’un des  premiers africains à réclamer l’indépendance vers 1921. Le prophète mérite plus que cela.’’

Au cours de cette même cérémonie, sept figures historiques ont été couronnées : Joseph Kabila, Antoine Gisenga, Marie Justin Bomboko, Christophe Gbenya, Marcel Bisukiro. Les 4 dernières ont été les témoins de l’indépendance et membres du premier gouvernement. Par contre Albert Joseph Malula et Simon Kimbangu ont été récompensés pour la lutte menée.

Cette cérémonie entre dans  les activités du cinquantenaire de l’accession de la République démocratique du Congo à l’indépendance.

Leave a Reply

Your email address will not be published.