Kimpese : la cimenterie nationale dans le noir, la cité sans eau

 

La Cimenterie nationale à Kimpese/Infobascongo

La Cimenterie nationale à Kimpese/Infobascongo

A cause de son importante dette envers la Société nationale d’électricité (Snel), la Cimenterie national (Cinat) Kimpese à 145 km de Matadi est privée du courant. Du coup, toute la cité qui dépend de cette cimenterie n’a pas d’eau.

 

 

 

Depuis hier à 17 h, il fait noir à la Cinat. La Snel a coupé le courant. Selon M. Luheho, Directeur d’exploitation de cette cimenterie qui n’a pas cité le montant de cette dette, elle doit beaucoup d’argent à la Snel. ‘’ Nous devons normalement payer 100.000$ mensuellement’’, reconnaît-il.

Etant donné que toute la cité de Kimpese dépend de la station de pompage de cette cimenterie plongé dans le noir, l’eau ne coule plus dans les robinets. Ce matin, que de gens munies des bidons, bassins…se rendaient dans des rivières ou à Lukala à 11 Km rechercher de l’eau. ‘’ C’est dure cette situation surtout pour l’hôpital de l’Institut médical évangélique’’, regrette Merveille Luzaisu, fille d’un médecin de cette institution sanitaire.

M. Luheho qui souligne qu’il y a déjà eu harmonisation avec la Snel ne comprend pas que le courant ne soit toujours pas rétabli.

 Du côté de la Snel, une autorité fait remarquer que la Cinat doit honorer ses dettes.

 Depuis plusieurs années la cimenterie de l’Etat tourne au ralentie car, abandonnée à elle-même.

Leave a Reply

Your email address will not be published.