Bas-Congo : 2 ans d’existence du PNMLS:Quelle contribution dans la lutte contre le SIDA ?

Bas-Congo : 2 ans d’existence du PNMLS:Quelle contribution dans la lutte contre le SIDA ?
PNMLS Bas-Congo/Photo Infobascongo

PNMLS Bas-Congo/Photo Infobascongo

La contribution du Pnmls dans la lutte contre le vih/sida a été passée au crible le week – end dernier dans la salle de conférence de la foire culturelle de Damar à Matadi, chef – lieu du Bas – Congo au sud – ouest de Kinshasa. C’était au cours d’une conférence organisée par cette structure en collaboration avec le Ministère provincial de la jeunesse, Sports, Culture et Arts.  

« Nous sommes vraiment flattés de ce travail du Pnmls. », a dit Mme Beno Kimbu, infirmière à la Regideso, participante. 

En effet, c’est depuis le 10 mars 2007 que le Pnmls a fait son entrée au Bas-Congo. Venu pour appuyer tous les efforts du Gouvernement dans la lutte contre le sida (lcs) dans toutes ses facettes. Au travers de cette conférence un compte-rendu synthétique des activités de cet organe a été exposé par Matthieu Luvunu, Coordonnateur provincial. 

Ces différentes réalisations sont regroupées dans 4 domaines : coordination, prévention, prise en charge et atténuation de l’impact. Pour ce qui est de la coordination : 4 faîtières, 1 programme et 4 divisions ont été subventionnés. Dans la prévention : 52 acteurs ont été subventionnés, 93448 personnes sensibilisées, 2 centres de dépistage volontaire (cdv) mis en place, 1820 personnes ont fréquenté le CDV, 93448 préservatifs distribués, 1374 donneurs mobilisés. Quant à la prise en charge : 1470 personnes vivant avec le vih (vih) sont bénéficiaires du traitement antirétroviral, 14 structures d’accompagnement psychosocial des pvvih subventionnés. Et pour l’atténuation de l’impact : 14 structures soutenues pour les activités de lutte contre la stigmatisation et la scolarisation des orphelins et enfants vulnérables (ove). Subvention et plaidoyer pour la vulgarisation de la loi portant protection des droits des pvvih et personnes affectées.

Après un échange intéressant avec les participants, acteurs du secteur publique et privé dans la lcs, un appel a été lancé à tous par Matthieu Luvunu : « Nous pensons qu’avec l’appui de tous, les résultats de la lcs seront plus probants.», conclut

Leave a Reply

Your email address will not be published.