Matadi :déguerpissement des services en surnombre au port

Matadi,un bateau à quai/infobascongo

Matadi,un bateau à quai/infobascongo

 Tracassiers et mettant en danger l’application du code Isps,les services ne figurant pas parmi ceux qui sont appelés à œuvrer dans le port de Matadi,fenêtre ouverte du pays à l’extérieur par l’océan atlantique vient d’être déguerpis. Reste à savoir si la décision de la commission tripartie sera respectée.

Il s’agit de la quarantaine, sécurité aux frontières, transport et communication, anti-fraude, commerce extérieur, comixas, cellule logistique des Fardc. ‘’ Ils ne figurent pas dans le décret présidentiel n° 36 du 28 Mars 2002 limitant à 4 le nombre des services au port.’’, a déclaré Félicien Mbedi, Ministre provincial de l’intérieur ce, après la réunion de la commission tripartite présidée par Simon Mbatshi, le Gouverneur.

Ne peuvent y évoluer : la Direction générale des douanes et acsise, la Direction générale de migration, l’Office congolais de contrôle et la police des frontières. L’action s’étendra aux installations portuaires de Boma et Muanda.

C’est depuis 2002, que le décret présidentiel limite à 4 les services devant prester aux installations portuaires. Félicien Mbedi a renchéri relevant la nécessité d’appliquer le Code international pour la sûreté des navires et des installations portuaires (Isps). Adopté en 2004, la volonté d’établir ce code édicté par l’Organisation maritime internationale (Omi) est née trois ans auparavant à la suite des attentats du 11 septembre aux Etats-Unis. La Rd congo qui, à l’époque était en retard a subi des menaces de fermeture de ses ports.

Déclarant, Malumba s’est réjoui de cette décision : ‘’ Cela va empêcher les services en surnombre de tracasser les opérateurs économiques dans un port le plus cher au monde et d’alourdir les opérations douanières ’’. Cependant, il se demande si cette décision sera d’application pour combien de temps ?

Leave a Reply

Your email address will not be published.